Mon best of 2018, à Londres et ailleurs

(La photo principale ci-dessus, c’est Londres qui émerge du brouillard le matin, dans un avion pour le Sri Lanka)

Objectif 2018: Sortir de ma zone de confort

Cela fait bien longtemps que je ne fais plus de listes de résolutions pour les nouvelles années. En revanche, je trouve toujours que Janvier arrive toujours avec une bonne énergie de nouveau départ, et particulièrement en 2018, j’avais envie de me bousculer un peu plus que d’habitude.

2017

2017 était une belle année côté perso, de beaux voyages, une nouvelle routine de vie, plus de sport et de yoga, un état d’esprit plus positif, mais j’avais eu quelques galère pro qui m’avaient un peu freiné dans cet élan. Alors 2018 c’était l’occasion de faire page blanche. L’avantage de tomber un peu plus bas, c’est que ça procure souvent une détermination pour changer les choses et rebondir de plus belle. 2018 allait être exactement ça.

2018: Sortir de ma zone de confort

Mon mot d’ordre de l’année était simple: Sortir de ma zone de confort. 

Alors j’ai démarré l’année de façon différente, en passant le cap du 31 dans un avion direction le Vietnam. J’ai adoré ne pas savoir où je serai, quelque part dans les airs pour passer la nouvelle année. Et au final, à minuit, l’avion a volé juste au dessus de Dubaï, en plein feux d’artifices. Je l’ai pris comme un signe incroyable pour cette nouvelle année.

J’ai démarré le 1 er Janvier à Hanoï, où j’ai rejoint une de mes meilleures amies pas vue depuis des années. C’était exceptionnel. Ce voyage m’a émerveillé, secoué, remué les sens et fait complètement rêvé. Il a surement un peu conditionné cette année.

Il m’a donné envie de retourner en Asie, le goût du voyage en sac à dos, l’envie de me tester à voyager seule, et de me pousser tout le long de l’année.

En 2018, en sortant de ma zone de confort, j’ai couru mon premier semi marathon, déménagé dans une nouvelle maison que j’adore, voyagé avec ma maman pour la première fois, osé arpenter Londres en vélo tout l’été, quitté un boulot parce qu’il ne correspondait pas à mes valeurs, envisagé et commencé à réfléchir à un changement de vie à 360 degrés, pris des billets pour le Sri Lanka à la dernière minute, fait du yoga dans un Shala avec vue sur l’océan Indien, et au passage, fait de belles rencontres, dont un grand nombre de nouvelles amitiés durables.

Les apprentissages

Ça sonne toujours bien de faire des listes comme ça, et c’est aussi très satisfaisant. Mais certaines de ces activités ont démarré avec la boule au ventre, des peurs, des envies d’arrêter et des questions sans réponse.

J’aurais pu faire plus, mais je choisis de voir que j’aurais pu faire moins. Outre les « actions » qui grossissent, les listes, j’ai aussi appris beaucoup de moi, des autres, et du monde via ces expériences, des rencontres, des livres, des reportages et des discussions.

J’ai revu ma notion du féminisme toujours très présente, plus assumée, mais peut-être moins tranchée, du succès, appris à apprécier le chemin parcouru au lieu de se fixer des objectifs irréalisables, questionné mon ambition professionnelle telle que je la voyais il y a quelques années, appris à redéfinir la vie parfaite et (commencé à) arrêté de tout idéaliser, et renforcé mon engagement pour l’environnement et d’autres causes.

C’était une bonne année. Je la termine assez fatiguée et stressée de certains choix ou de m’être justement un peu trop bousculée sur la fin, mais parfois il faut tenter pour savoir.

Le blog

Je me suis aussi posée pas mal de questions sur ce blog, que j’adore toujours autant, et qui est plus lu que jamais, mais dans lequel je me reconnais moins. J’ai fait un break de quelques mois cet automne d’ailleurs en profitant d’une panne technique que j’ai mis du temps à réparer. Le faire à temps plein ne m’intéresse pas, mais ne pas le tenir du tout me manque terriblement. C’est une bulle de créativité et de partage devenue essentielle. J’aimerais partager plus, discuter plus, parler d’autre choses que de Londres rencontrer plus de gens via ce biais. Je sais que la plupart des lecteurs ne sont que de passage, à la recherche d’informations sur que faire à Londres ou pour visiter Londres, mais je sais qu’il y en a aussi certains qui suivent le blog depuis des années, voir depuis le début.

Alors je commence à réfléchir à un nouveau format. A quelque chose d’autre. A suivre.

Les moments forts

Démarrer l’année dans un avion pour le Vietnam. Le buzz incessant de Hanoï, randonnées dans la jungle, kayak dans la baie d’Halong, yoga sur la plage et moments inoubliables entre amis.

L'île-de-cat-ba-20
Burano
Tooting
Seven Dials
Malaga sunrise
Vélo 2
Footing Paris

Et puis les autres moments inoubliables. Un footing d’hiver au lever du soleil à Malaga, la nuit qui tombe sur l’île de Burano à Venise, courir le semi marathon de Hackney, dire au revoir à Tooting, mon ancien quartier, après 5 ans, et déménager dans ma nouvelle maison, faire du vélo à Londres tout l’été et le bonheur de redécouvrir la ville, partir pour le Sri Lanka et entre autre, faire du yoga face à la mer tous les matins en haut du plus beau Shala, et passer des moments forts en famille à Londres pour Noël à Londres.

Balades et découvertes Londoniennes

Le Canal

En 2018, j’ai arpenté le canal en long en large et en travers, à toutes saisons et de jour ou de nuit. J’adore cette partie de Londres que je trouve très apaisante et adaptée à toutes les humeurs: calme et zen ou plus festive et déjantée. Un endroit vraiment spécial.

Canal 3
Canal 4
Vélo

Balades à Vélo

A partir du printemps et pendant tout l’été, c’est mon vélo qui m’a fait redécouvrir Londres, et particulièrement le centre et Hyde Park. Faire du vélo à Londres et particulièrement le long de la tamise ou dans Hyde Park, c’est un vrai bonheur.

Battersea

Les plus gros évènements

Polo in the Park, l’un des évènements très British, mon premier gros concert au stade Olympique pour voir Beyonce et Jay Z, une randonnée à Hastings, l’une des plus belles faite en Angleterre…

Bonnes Adresses

Une autre année riche en bonnes adresses à Londres. Peut-être un peu moins que d’habitude. L’obsession de tout tester et découvrir s’est largement calmée, remplacé par des moments plus simples dans mon quartier ou entre amis.

J’ai aussi tendance à croire que je brunche beaucoup moins, mais visiblement, ma liste de bonnes adresses pour bruncher à Londres s’est aussi rallongée!

Evidemment, ce n’est qu’une sélection. Pour plus d’adresses, vous pouvez aussi jeter un coup d’oeil sur mon instagram (Elodie_London), dans le feed ou sur les stories highlight, ou j’ai mis une rubrique « Eat and Drink ».

Sinon, toutes les adresses sont dans la rubrique du même nom sur le blog dans Visiter Londres > Adresses.

Retrouvez l’article correspondant en cliquant sur l’image (si celle-ci est cliquable)

Aqua Shard

Aqua Shard

Bistrotheque

Bistrothèque

The Ned

The Ned

Brunch NH

Lowry & Baker

Citizen M

Rooftop du Citizen M

Homeslice

Homeslice Neal’s Yard

Mister Bao

Daddy Bao

Palm V

Palm Vaults

Pear Tree Cafe

Pear Tree Cafe

Voyages

Vietnam

L'île-de-cat-ba-1_
Une-journée-à-Hanoi-12_

Sri Lanka

Voyages interminables en train, des espaces verts à perte de vue, des soirées pieds nus à danser en habits de plage, et du yoga tous les matins avec la plus belle vue.

Sri Lanka Kandy
Sri Lanka plage

Venise et Burano

4 jours à Venise dont une nuit sur l’île de Burano, l’île aux milles et unes couleurs. Inoubliable.

3-jours-a-venise-23_
Une-nuit-à-Burano-38_

Malaga

L’Espagne, c’est toujours génial à mes yeux, mais 3 jours à Malaga en Février ont été un de mes week-ends préférés dans ce pays que j’adore déjà beaucoup.

Visiter-Malaga-en-février-2

Formentera

Je n’ai ai pas trop parlé, surement parce qu’aller à Formentera en Mai, c’était un peu trop tôt. L’île se visite quand l’ambiance d’Ibiza commence à bouger, mais cela n’a pas empêché de découvrir des eaux turquoises à couper le souffle.

Formentera

La citation de l’année

Quote 2018

Repérée dans le métro

Elodie

Elodie, happy "French londonienne" for almost 4 years. I share my London discoveries, expat life thoughts and reflexions on beeing a 30 year old. “Les petites joies de la vie londonienne” means “The little joys of London” so let’s make sure we make the most of this incredible city.

Commentaires (4)

  • Avatar

    Elodie

    Mon dieu, je suis tellement amoureuse de ce blog! Je te suis depuis quelques années maintenant et je ne me lasse toujours pas. J’espère un jour sauter le pas et tenter également l’aventure Londonienne (même si avec le brexit, je ne suis pas certaine que ça se fera vraiment…). Dans tous les cas, quelque soit le nouveau format du blog que tu décides de mettre en place, soit certaine que je continuerais à passer par ici et merci de nous transmettre des petits morceaux de la vie londonienne !

    Répondre

    • Avatar

      Hajer

      Salut et bonne année!!
      J’ai découvert ton blog il y a environ 3 ans quand je cherchais des infos pour aller m’installer à Londres. Finalement je n’y suis restée que 4 mois mais cette expérience m’a changée et fait grandir.
      Depuis je continue à te lire régulièrement et te suivre sur IG et ça surtout pour tes articles plutôt orientés « lifestyle » si on peut dire ça comme ça (ceux où tu racontes un peu ta vie et les petites joies, le sport, les lectures etc…) que pour les articles purement « City guide » (même si Londres m’intéresse toujours autant) donc je me réjouis vraiment du fait que tu réfléchisses à changer un peu le format du blog :-)
      Bonne continuation et hâte de te lire de nouveau un peu plus souvent en 2019.

      Répondre

      • Avatar

        Elodie

        Wow merci d’avoir continué à suivre le blog et ravie de lire que ces formats te plaisent :) Tjrs sympa de savoir que ça aide aussi à des anciens londoniens de garder le lien :)
        Bonne continuation!

        Répondre

    • Avatar

      Elodie

      Oh merci beaucoup ce genre de commentaire sont tellement motivants! Je ne compte pas arrêter. Même quand j’y pense le blog me rattrape! :) Et oj pas tenter la vie londonienne un jour? :)

      Répondre

Laissez un commentaire