Une randonnée à Hastings, entre mer, campagne, forêt et plage paradisiaque

Il se passe un truc pas normal en Angleterre depuis environ 2 mois non-stop : il fait beau. Très beau. Et chaud. Très chaud. Sans arrêt. Tous les jours. Du jamais vu. Au début, on ne croyait pas que ça allait durer, alors comme d’habitude dès qu’il fait beau, on a sorti nos listes de choses à faire à Londres pour en profiter au maximum.

En général on fonce pour une journée à Brighton mais on connaît pas mal, et cette fois on voulait le package total: Des envies de mer, de plage sauvage, de côtes anglaises, de campagne, de forêt et bien sûr, d’un bon pub anglais. Tout à la fois. C’était pas gagné, mais figurez-vous qu’on a trouvé, du côté de Hastings, dans le sud est de l’Angleterre, la toute première ville autour de Londres que j’ai découverte en arrivant au UK, et dans laquelle je n’aurais jamais cru retourner et encore moins passer une si belle journée!

Hastings se situe à environ 1h30 de Londres en train, dans le East Sussex, et est surtout connue pour la célèbre Bataille d’Hastings, qui eut lieu en 1066 et durant laquelle le Duc normand Guillaume Le Conquérant récupèra la couronne anglaise. Le village de « Battle », dans lequel se trouve le champs de bataille est d’ailleurs très joli. Les trains s’y arrêtent si vous souhaiter y faire un stop.

Au programme donc: Une nature verdoyante et resplendissante, le calme, un grand ciel bleu, des points de vue époustouflants, des falaises anglaises, des pubs anglais et même une plage sauvage absolument sublime.

C’est parti.

Une randonnée à Hastings

Arrivée et premières découvertes et points de vue

Ce jour-là il doit faire environ 32 degrés. Je ne sais pas si c’était l’occasion parfaite pour aller se rafraichir à la campagne et au bord de la mer ou une idée un peu folle de faire une rando par un temps pareil, mais forcément, en arrivant à Hastings vers 11h, il faisait déjà chaud, et toujours aussi beau.

C’est toujours hyper agréable de quitter Londres et de pouvoir changer aussi radicalement et rapidement, en bord de mer, à la campagne ou dans une autre ville. Une autre des bonnes raisons pour lesquelles j’aime beaucoup vivre à Londres.

En sortant de la gare, on se dirige vers la gauche, face à la mer, jusqu’à AllSaints road, le début de la randonnée. On traverse une partie du centre ville avant de passer devant les jolies rues de la vieille ville. Je me rappelais qu’Hastings avait une partie assez British et très pittoresque, mais pas que les rues de la vieille ville étaient aussi jolies.

Nous sommes là pour changer d’air, prendre un bol de verdure et de nature sans trop se prendre la tête alors on continue au rythme des indications. Tant que ça monte et qu’on loge la mer, c’est bon signe. Assez vite, on se retrouve en haut de la colline, avec une vue plongeante sur le Pier de Hastings, et même sur toute la côte qui se distingue très bien au loin avec ce ciel si bleu et dégagé. Superbe.

Le décor change au fur et à mesure. La vue sur Hastings disparaît au profit de point de vues comme celui-ci ci dessus. La mer à perte de vue est toujours là. On continue « tout droit », avec objectif de longer la mer et rapidement, on se retrouve dans un petit bois, entre clairières verdoyantes, petits ruisseaux, et paysages dignes de n’importe quel pays exotique.

Fairlight Glen Beach.

Les photos le montrent bien. Le décor évolue de façon assez naturelle d’un endroit à l’autre. On sort d’un chemin très verdoyant pour tomber sur une falaise qui nous indique à peu près où l’on se situe par rapport au point de départ, on continue sur le chemin le plus évident, et tout à coup, on aperçoit une rivière qu’on décide de longer. Pas très sûres de la destination finale mais quelque chose nous dit qu’il faut tenter.

Et on tombe sur ça:

Une plage de galets sauvage, sublime, protégée de tout, à l’eau claire presque turquoise et aux allures paradisiaque.

Le rêve.

Mais pour en profiter, il va falloir s’adapter aux règles locales. Ce petit coin de paradis à certains critères…

La plage a quelques critères vestimentaires. Ou disons qu’elle n’en pas du tout. C’est une plage nudiste, apparemment assez connu des locaux. Ce que nous ne savions évidemment pas.

Sans rentrer dans les détails, on s’en rend compte assez vite…

D’ailleurs j’ai vraiment du faire le tri et cropper la plupart des photos pour ne montrer que ce qui est acceptable de publier sur un blog accessible à tous. ;)

On se trouve donc à Fairlight Glen Beach. Tout le monde est le bienvenue évidemment, avec ou sans maillot, il suffit juste de faire preuve d’ouverture d’esprit.

Il fait tellement chaud, tellement beau, la journée a tellement bien démarré qu’évidemment, on en profite et cette journée aura marqué ma première vraie baignade dans la manche. Par « vraie », je veux dire une vraie baignade. Pas très sûre de la température de l’eau qui est quand même assez fraîche, mais vraiment agréable.

L’ambiance a quelque chose de très nature, relaxant, limite hippie. Ou alors c’est la randonnée et les nombreux détours dans la nature qu’elle a engendré qui me font ressentir ça. Ou alors le dress code pour le moins minimaliste qui instaure cette ambiance…

Peu importe, on y est trop bien!

On s’est un peu aventuré sans prévoir beaucoup de nourriture et mine de rien, le trajet pour arriver à cette plage n’est pas de tout repos. Alors on commence à songer à faire demi tour, en tentant d’autres chemins pour rejoindre Hastings.

Et le retour sera au moins aussi joli que l’aller.

On découvre aussi ce panneau. « Clothing optional ». En effet, ça l’était!

Retour sur Hastings

A l’aller, on avait repéré le pub « The Crown » situé dans AllSaints Street, superbe rue aux bâtisses typiques et très anciennes. Le pub est un vrai pub très British comme on les aime. On s’installe sur la jolie petite terrasse qui donne sur les façades colorées. Très sympa en cette fin de journée ensoleillé, le pub doit aussi être très agréable et cosy pendant les journée plus fraîches d’hiver. Bonne adresse à noter.

Côté nourriture, nous avons tenté un petit café dont j’ai oublié le nom et tellement petit que Google Maps ne l’affiche pas. Situé à côté du pub The Trader. Tout simple, pas cher du tout, très bon et un accueil très chaleureux par les propriétaires qui se sont même installés avec nous! De vrais anglais d’Hastings et un vrai bon moment pour terminer cette belle journée.

Un dernier petit tour par le centre pour rejoindre la gare, et il est déjà temps de rentrer à Londres…

Conseils pratiques

Nous avons un peu adapté l’itinéraire de départ en fonction de nos envies et surtout des erreurs de parcours donc quelques conseils si vous voulez faire à peu près la même chose:

  • Démarrez à AllSaints Road, remontez la rue où vous trouverez des indications et longez la mer jusqu’à atteindre la plage Fairlight Glen.
  • Pensez à prévoir de quoi boire et manger car il n’y a rien sur la route.
  • Certains passages peuvent être un peu plus durs que d’autres. Ce n’est pas une randonnée dans les Alpes non plus, mais soyez plutôt en forme avant de vous lancer
  • Au total, nous avons mis environ 5 heures aller-retour. Pause plage incluse.

Balades similaires

Visiter l’Angleterre réserve donc encore et toujours de très belles surprises.

Pour de belles balades de ce style le long des côtes anglaises, il y aussi la randonnée le long des falaises des Seven Sisters, ou celle le long de Botany Bay à Broadstairs, qui sont très similaires et vraiment sublimes aussi.

Celle-ci a eu le mérite de ce faire par un vrai temps d’été et m’a encore plus marqué que les autres, d’autant plus que je ne m’attendais pas à de tels paysages et de telles surprises sur le trajet.

Elodie

Elodie, happy "French londonienne" for almost 4 years. I share my London discoveries, expat life thoughts and reflexions on beeing a 30 year old. “Les petites joies de la vie londonienne” means “The little joys of London” so let’s make sure we make the most of this incredible city.

Laissez un commentaire