Maeva

French Londonienne

Régulièrement, je rencontre des « French Londoniennes ». Des Françaises à Londres qui ont un parcours, une personnalité, une histoire à raconter. Ce mois-ci, j’ai discuté avec Maëva, que j’ai connu via le blog mais surtout via Swedish Fit, avec qui je donne mes cours de yoga à Londres. Préparez vous pour une interview un peu rock and roll, plein d’anecdotes londoniennes, partagées avec beaucoup de spontanéité et sincérité, et un portrait auquel je me suis beaucoup identifiée et qui m’a rendu très heureuse de vivre à Londres.

Q: Hello Maëva, peux tu nous décrire ta vie Londonienne 

J’habite à Londres depuis presque 8 ans et j’ai l’impressions d’avoir eu mille vies ici :

– Les débuts à bosser dans des petits cafés et des pubs pour £4 de l’heure, vivre dans un placard single room, me nourrir que des bagels de Brick Lane, prendre 8 kilos en découvrant les cheese & onions crisps et faire beaucoup la fête dans l’East London.
– Londonienne le week-end seulement (L’année où je terminais mes études à Paris) pour voir mon copain, manger des English Breakfast au Breakfast club et faire le plein de fringues chez Primark.
– Puis le premier 1-bedroom flat à Borough avec mon British boyfriend et premier job dans une agence media. Durant mon temps libre, je faisais toutes sortes d’activités : explorer tous les quartiers de la capitale, chanter dans une chorale, apprendre à faire des claquettes…
– Je suis aussi devenue une « fit addict » à aller à la salle de sport comme beaucoup de Londoniens, manger super healthy, me ruiner chez Holland & Barrett et ne boire que du Diet Coke au pub (ce qui choquait trop les Anglais !)
– Aujourd’hui, j’explore encore une nouvelle facette de ma vie Londonienne: Je vis en coloc avec 5 autres trentenaires dans une maison sur Colombia Road. J’explore moins la ville mais je profite plus de ma vie de quartier et de des amis poches que je me suis fait ici.

Q: Comment es-tu venue à Londres et qu’es tu venue chercher à Londres?

J’ai postulé dans une école hyper sélective en sachant que j’avais très peu de chance d’être admise avec comme back-up d’aller passer une année à Londres. Bien heureusement, j’ai échoué l’admission et je suis donc arrivée avec ma grosse valise a Saint Pancras le 12 Octobre 2011 avec pour objectif de vivre une expérience à l’étranger, apprendre l’anglais et me marier au Prince Harry. J’ai rempli 2 objectifs sur 3, pas mal.

Q: Quelles sont tes bonnes adresses à Londres ?

– J’adore me promener le long du canal et manger à la Barge House, Hackney City Farm, Broadway Market ou Pavilion Cafe dans Victoria Park, toutes de super adresses pour bruncher à Londres et même faire un plouf à London Fields Lido.
– J’aime aussi aller dans les pubs de quartiers comme The Roebuck a Borough, Mitre a Bayswater, Birdcage or The Cat & Mutton a Hackney.
– Mon restaurant préféré est un restaurant d’Udon Noodles : Koya sur Frith Street en face de mon salon de tatouage préféré Frith Street Tattoo.
– J’aime tous les marchés mais particulièrement Columbia Road Flower Market, Borough Market, Broadway Market et Mercato Metropolitano à Elephant and Castle
– Durant la période de Noël à Londres, je vais toujours voir les illuminations à Seven Dials puis je vais à la Somerset House boire du vin chaud et regarder les gens (chuter) patiner.

Q: Tes bonnes adresses pour faire du Shopping à Londres?

– Mes boutiques préférées : & Other Stories, Oliver Bonas, Joy
Spitafields Market : pour les bijoux mais aussi des boutiques comme Source et OST
– Les vintage shops : à Brick Lane ou Pop Boutique à Covent Garden
– Et puis quand le French Style me manquent trop, je commande en ligne sur www.laredoute.co.uk

Q: Quels sont tes quartiers londoniens préférés?

Les deux quartiers dans lesquels j’ai vécu :

Borough pour Borough Market, Southbank, l’architecture industrielle, le calme.
East London pour l’énergie de ce quartier, les looks des gens, le choix infini de bars, les parcs et le canal.

Tout est possible ici et j’adore le fait que plus rien ne me choque.

Q: Comment fais tu pour gérer le rythme de la vie londonienne?

– Je suis hyperactive ce qui colle très bien au rythme effréné de la vie londonienne.

– Je me déplace en vélo ce qui me fait gagner du temps et m’évite le stress (et la chaleur) du métro.

– Je vais a la gym et je donne des cours de fitness chez Swedish Fit pour équilibrer les weekends de fête et les restos.

– J’ai récemment commencé le yoga qui me fait beaucoup de bien, une vraie pause bien-être dans ma semaine.

Q: Tu as un tatouage de Londres. Peux tu partager l’histoire derrière?

Londres mon home sweet home, la ville que je suis toujours heureuse de retrouver quand je rentre de vacances. Alors comme dans toutes les histoires d’amour, il y a eu des hauts et des bas, j’ai voulu partir parfois mais pour le moment on est trop bien ensemble. J’adore le challenge de vivre à l’étranger, les opportunités, le fait que tu vis des choses que tu n’aurais pas vécu ailleurs (comme devenir animatrice de Swedish Fit), que tu puisses lier des amitiés avec des personnes que tu n’aurais jamais croisé en France ou ailleurs.

Je suis totalement in love de London, j’ai fait ce tatouage le 12 Octobre l’année dernière pour mes 7 ans ici. Pendant que je me faisais tatouer, j’ai beaucoup pensé a toutes les aventures que j’ai vécu et celles à venir. J’adore le fait d’avoir London dans la peau.

Q: Qu’est ce qui a changé dans ta vie depuis que tu vis à Londres?

Je me suis vraiment enrichie du multiculturalisme de la ville. Tous les jours je côtoies des Australiens, Néo-Zélandais, Ecossais, Gallois, Nigerians, Indiens, Espagnols, Italiens, Polonais. En France, il y a moins cette diversité. Je me sens aussi plus libre à Londres, dans l’ouverture d’esprit et même dans le style. Tout est possible ici et j’adore aussi le fait que plus rien de me choque (du moins « stylistiquement » parlant).

Q: Avec le recul, qu’est ce que tu garderais / changerais de cette aventure?

Je garde absolument tout : des petites galères (la première année avec les petits boulots, l’éviction de mon appartement, ma rupture avec mon copain) aux grandes joies (tout le reste).

Q: Quels conseils donnerais-tu aux gens qui veulent venir vivre à Londres?

D’avoir une belle ouverture d’esprit et ne pas hésiter à prendre des risques car il y a tant de belles choses à découvrir et d’opportunités à saisir ici.

Q: Qu’est ce que c’est pour toi une “French Londonienne”?

Une fille qu’on prend pour une anglaise quand elle est en France et qu’on décrit comme « very French » à Londres.

Q: Selon toi, qui représente la londonienne ultime?

Il y a plus de londoniennes différentes que les membres des Spice Girls, trop dur de répondre à cette question ;)

Q: La tradition Anglaise que tu préfères

Faire la queue de façon très organisée

Q: As tu une expression “Franglaise” que tu dis souvent?

Je vais dans l’East boire des drinks avec mes flatmates. Le Franglais c’est ma life.

Q: Quelles sont tes ‘petites joies de la vie londonienne’? 

La lumière au coucher du soleil (le pink sky), traverser les ponts au-dessus de la Tamise, le contrastes des couleurs entre les briques rouges et le ciel bleu quand il fait beau, passer devant des monuments que les gens du monde entier viennent visiter comme Big Ben ou Buckingham Palace, l’architecture complètement anarchique de la ville entre les bâtiments anciens, industriels et modernes. L’automne dans les parcs Londoniens aussi.

Merci Maëva! ;)

Vous voulez faire partie des portraits?

Si Londres a changé votre vie, vous a fait découvrir des expériences auxquelles vous ne vous attendiez pas, vous avez eu une vie londonienne un peu rocambolesque, des difficultés et challenges relevés (ou pas d’ailleurs! ça marche aussi si vous avez détesté par exemple), bref, un profil qui change un peu des schémas sociaux habituels, et surtout, beaucoup d’anecdotes et d’histoires à raconter, n’hésitez pas à me contacter sur les réseaux sociaux ou par mail  elodie@lespetitesjoiesdelavielondonienne.com

Merci! x

Retrouvez les précédentes French Londoniennes

TOTE BAG FRENCH LONDONIENNE

Elodie

Elodie, happy "French londonienne" for almost 4 years. I share my London discoveries, expat life thoughts and reflexions on beeing a 30 year old. “Les petites joies de la vie londonienne” means “The little joys of London” so let’s make sure we make the most of this incredible city.

Commentaires (1)

  • Avatar

    Em

    Je trouve sa réponse de French londonienne excellente ! Et super cute tattoo ;)

    Répondre

Laissez un commentaire