Les petites « joies » de la heatwave londonienne

Chaque année à Londres, dès que les températures frisent les 25 degrés, on sent une menace de « heatwave » qui approche. La heatwave, c’est la vague de chaleur. Les londoniens se préparent à affronter cet événement climatique assez inhabituel mais pour le moins agréable. Et comme souvent en Angleterre, cela donne lieu à des situations comiques, qui ressemble un peu à ça …

La « heatwave » fait les gros titres des journaux

Entre panique à bâbords, conseils d’hydratation (En gros, buvez de l’eau…c’est vrai que la bière ça n’a pas le même effet..), réjouissements divers et variés, classement des meilleurs endroits pour profiter de l’été à Londres, (Oui, moi aussi je l’ai fait), ou listes d’anecdotes liés à la CHALEUR, on se demande presque si c’est une bonne ou une mauvaise nouvelle!

heatwave 2

L’Angleterre se compare DIRECT avec l’Espagne…

Et surtout, avec… Marbella.. Of course!

Marbella c’est un peu le paradis sur terre pour l’Anglais, qui s’y est rendu au moins une fois dans sa vie. C’est un peu comme une sorte de pélerinage. Alors avoir les même températures que la ville sacrée, c’est la classe!

Tout le monde en parle toute la semaine d’avant

Have you seen the weather ? It’s meant to be 25 DEGREES next thursday ! OMG and even THIRTY on Friday !

Et tout le monde en parle pendant

Soo hot outside. OMG so hot. It’s litterally BOI-LING. There is no oxygen ! I can’t breeze I’m gonna pass out. (Entendu très récemment d’ailleurs…)

it's hot outside

Le monde s’arrête un peu de tourner

La moitié de la ville prend sa journée, quand l’autre moitié termine plus tôt parce que franchement c’est impossible de travailler dans des conditions pareilles.

On est bien mieux au pub non?

La clim tourne à fond les ballons

Oui parce que comme évoqué récemment dans les petites « joies » de travailler avec des anglais, la clim tourne déjà à fond depuis qu’on a atteind les 20 degrés. Alors quand il en fait 10 de plus… Vous risquez limite de vous les geler.

Bonjour le choc thermique en sortant du bureau !

Tenue incorrecte exigée

Pendant la heatwave, c’est du COURT et du LÉGER. Au placard les vestes et collants ! (Enfin gardez les à proximité parce que vous allez devoir les ressortir dans pas trop longtemps quand même…)

Pas assez de vêtements d’été

D’ailleurs, les gardes robes ne sont absolument pas préparées à de telles températures, surtout si elles durent plus de 5 jours d’affilé. Il faut faire preuve d’astuces pour tenir toute une semaine en vrais habits d’été.

Surement pour ça que certain(e)s s’habillent vraiment avec les tenues prévues pour Marbella…

Bronzette dans les parcs

Et quand les anglais(es) bronzent, c’est en mode système D. On bronze en maillot partout et sans aucune gêne. Oui, il n’y aura pas 15 opportunités comme celle-ci alors la classe et le respect visuel d’autrui franchement à côté d’une heatwave à Londres…

Le moindre espace de nature est pris d’assaut

Heureusement qu’il y a de nombreux parcs spacieux à Londres car dans ce genre de situation, il n’en reste presque pas une miette. Il est en de même pour les espaces près des points d’eau. Les fontaines ça compte aussi bien sûr.

2h de queue pour aller à la piscine

 Le lido (nom de la piscine extérieure) ferme à 20h ? Vous seriez étonnés de voir la longueur de la file d’attente encore vers 19h30. Quand la heatwave s’abat sur Londres, on est prêt a n’importe quoi pour la moindre opportunité de mettre les pieds dans l’eau !

Tooting bec lido

Cure de sucre

Quoi de plus agréable que de se gaver de glaces et de Pimm’s en bronzant ? C’est bien connu, rien de tel pour entretenir ce sublime « bikini body » !

Signaux de « Heatwave » partout dans la ville

Métro, journaux, dans les infos… Impossible de ne pas être au courant.

On dirait un peu qu’une épidémie inconnue à envahie la ville, et on se demande si on ne nous prend pas un peu pour des débiles : « if you feel unwell, get off at the next station »….

heatwave

Transports version sauna

Dans les transports, on s’entasse et on dégouline. Pour le coup cette fois, il n’y a vraiment pas d’oxygène !

Ça donne envie non?

Les vraies petites joies de la heatwave londonienne

Bon sinon plus sérieusement, rien de tel que de passer l’été à Londres. Quand il y fait beau, Londres est EXCEPTIONNELLE.

Que faire à Londres pendant la heatwave? Retrouvez ma liste des meilleures terrasses à Londres, des meilleurs bars à vue à Londres, lieux parfaits pour admirer un beau coucher du soleil, ou mon avis sur leLido Café, le café au bord de la piscine de Brockwell à Brixton.

Autre idée, allez vous rafraîchir lors d’une journée à Brighton ou profiter des plus belles plages anglaises pour une escapade autour de Londres!

Happy Heatwave in London!

Elodie

Elodie, happy "French londonienne" for almost 4 years. I share my London discoveries, expat life thoughts and reflexions on beeing a 30 year old. “Les petites joies de la vie londonienne” means “The little joys of London” so let’s make sure we make the most of this incredible city.

Commentaires (7)

  • Avatar

    Caroline - Note Cuivrée

    Chouette article !! :)

    Répondre

  • Avatar

    lucie

    heureusement qu’on a la clim! ;)

    Répondre

    • Avatar

      Elodie

      hehe et oui finalement ;)

      Répondre

  • Avatar

    Clem.C

    Coucou,

    Ici, on frôle les 40° et on doit les dépasser 3 fois cette semaine (oui oui, en France! Près de Bordeaux). Et un groupe du bureau ne veulent pas la clim!!! ><
    Je meurs.
    Sinon, j'adore te lire, l'Angleterre me manque tellement!
    Bisous!

    Répondre

  • Avatar

    Maéva

    Pauvre anglais, comment feraient-ils s’ils vivaient dans le Sud de la France (chez moi) où ça fait 3 jours qu’il fait 40 degrés !!!
    Super article :)
    xx
    Maéva

    Répondre

    • Avatar

      Elodie

      hehe ils « souffriraient de la chaleur » comme ils disent. Mais bon ils seraient les premier à bronzer sans protection à 13h en plein soleil ;)

      Répondre

  • Avatar

    xav

    reminds me my executive assistant in london, she was sweating with 22°c outside, when i kept my scarf in the building! it is true she had to commute with the central line to come to work, while i was lucky enough to cycle or walk from home to my office.

    Répondre

Laissez un commentaire