Londres2022

Londres en 2022

En 2022, Londres m’aura fait tourner la tête plus que jamais. C’est la deuxième année complète que je termine sans y avoir été une vraie Londonienne. Et pourtant elle a beaucoup occupé mes pensées.

Retour sur des séjours londoniens 100% “petites joies de la vie londonienne”.

Avril 2022

Le premier retour sans masque ou test covid.

Les retrouvailles. Avec des amis Londoniens, mais aussi avec Clapham the old town, mon quartier de coeur. Common Cafe , mon café préféré, situé en face de Clapham Common, la salle de Hot Yoga de Yogahaven, mon studio de yoga préféré à Londres – avec qui j’ai fait ma première formation de professeur de yoga en 2019 – et les retrouvailles avec d’autres quartiers pas vus depuis des années: Exmouth Market, Une balade le long du Regent’s Canal ou encore Battersea Park et le bonheur de se retrouver dans ces grands parcs magnifiques et majestueux.

J’avais très envie de retrouver Londres en Avril. Le printemps à Londres c’est une phase de renaissance incroyable. La lumière, les couleurs, les bourgeons. La ville qui renaît et l’énergie nouvelle du printemps qui s’installe dans tous ces parcs. Toujours unique. Ce week-end là par contre, c’était aussi le retour du froid et je crois même la menace de la neige. Je dois avouer que j’étais assez contente de retrouver mon Sud Ouest où le printemps était vraiment en marche.

Juillet 2022

Le retour avec des envies de retour.

Le retour qui m’a vraiment fait tourner la tête, c’est celui-ci. Une semaine entière au UK. Quelques jours pour le boulot, 2 jours dans le Suffolk, et quelques jours à Londres. Une semaine d’été avec des morceaux de vie variés et vraiment comme avant. Et surtout donc, les retrouvailles des saveurs du quotidien. Me retrouver dans l’environnement professionnel que je connais le mieux. Les Anglo-saxons, leur diplomatie, leur politesse et sens du service. Ecouter des experts ambitieux et fascinants qui sortent de leur zone de confort. Les tours de la City, les WeWork, et les sensations des routines qui vont avec: Passer prendre un flat white chez Prêt avant d’aller chez WeWork, traverser la tamise pour aller déjeuner avec une de mes meilleures amies. Finir la journée chez Sushi Samba avant d’aller voir le sunset depuis Primrose Hill. Terminer la semaine de travail en coupant grâce à un petit séjour dépaysant dans le Suffolk chez mon amie Katie. La vie d’avant est revenue sans prévenir. J’ai cru que j’allais rentrer à Londres. Que cette petite escapade dans le sud était terminée. Que j’allais laisser passer l’été Toulousain et profiter du moment et rentrer chez moi.

Et puis j’ai vu un coach qui m’a remis les idées en place. Terminé un été chaud, ensoleillé et coloré avec beaucoup d’amour pour la vie dans le sud. Et à l’automne, choisi d’annuler mon retour à Londres pour donner la chance à Toulouse et aller un peu plus de l’avant.

Mais c’était sans compter sur Noël à Londres qu’il était hors de question de manquer par contre…

Décembre 2022

Et puis Décembre est arrivé. J’ai profité d’un passage professionnel à Paris pour faire un saut à Londres. Juste 2 jours 1/2. Juste pour goûter un tout petit peu. Faire un bisous à mes amis. Reprendre une petite dose de magie londonienne. Mais pas plus longtemps, pour ne pas retomber dans des tortures mentales sans fin.

Il faisait très beau. Le genre de journée d’hiver à Londres sans l’ombre d’un nuage. Une lumière d’hiver douce et envoutante. Un froid supportable mais qui pique juste assez pour nous forcer à nous blottir dans une écharpe cosy. Une atmosphère enivrante et magique, à l’image de cette période. J’ai retrouvé un ami pour faire la plus belle balade de Noël 2022 à Londres, et parcouru des rues de Mayfair et Soho que je connais par coeur pour avoir y travaillé pendant près de 2 ans. Le quartier dans lequel j’ai préféré travailler. Tellement central et magique de sortir du bureau et tomber nez à nez avec les décorations de Regent Street, marcher jusqu’à Green Park le soir ou aller déjeuner dans Soho.

Le lendemain, c’était matinée au parc avec cette superbe énergie londonienne du week-end qui démarre avec les londoniens plein d’entrain. Coffee to go, footing et sport dans les parcs, promenade des animaux, et brunch time. A Clapham Junction pour nous, un autre quartier bien familier.

Et finalement, il n’en fallait pas plus pour me faire chavirer. J’ai eu ma dose de magie londonienne avant de retrouver Noël dans le sud, c’est à dire quasi aucune festivité. Mais finalement, je crois que j’aime assez aussi ne pas mettre trop de pression sur cette fête. J’aime aussi le côté Slow Life et détaché du sud.

Je suis rentrée de ce dernier jour avec au moins une certitude: Celle de devoir continuer un lien avec ma ville de coeur dans laquelle je me sens toujours autant à la maison. Je ne sais pas si j’y retournerai un jour. Mais en attendant c’est peut être via ce blog qui existe depuis 10 ans et m’aura accompagné depuis les premiers jours de ma vie de Londonienne que je vais poursuivre ce lien. Affaire à suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You May Also Like