Hélène. Fondatrice de CityHood et working mum.

Lors de la dernière interview de French Londonienne qui remonte à heu… Novembre dernier, je disais que j’avais envie de partir à la rencontre de profils et parcours différents. La dernière fois, je vous présentais Aïssa, une ex French Londonienne, qui partageait en quoi ses 5 années étudiantes et le début de sa vie professionnelle à Londres ont un peu changé le cours de sa vie de désormais parisienne.

On continue sur cette belle lancée avec Hélène. Et je ne suis pas peu fière d’ENFIN vous la présenter sur le blog. ça valait bien les mois d’attente pour le retour des interviews, car en réalité, ça fait plus d’1 an que j’essaye de la convaincre de participer. Encore une fois, je suis allée piocher dans mes copines, qui sont décidément TRES inspirantes.

Pour la petite histoire, Hélène ce n’est pas seulement une amie rencontrée à Londres, c’est LA première personne que j’ai rencontré via le blog 1 mois après mon arrivée ici il y a presque 6 ans. Le blog était tout nouveau, et je ne sais pas trop par quel hasard je me suis retrouvée invitée à un premier évènement! Je débarquais complètement à Londres, ça faisait 3 ans qu’elle était là, elle tenait aussi un blog (dont elle parle dans l’interview), on venait toutes les 2 du sud, et on a tout de suite accroché.

Ensuite, elle m’a emmené boire un verre au Duck and Waffle pour la première fois, et j’étais complètement ébahie par ce bar au 39ième étage avec cette vue incroyable sur toute la ville. Et puis on n’a jamais vraiment arrêté de découvrir plein de nouvelles choses à faire à Londres et nouvelles adresses ensemble.

Il y a 2 ans, elle s’est lancée dans le monde de l’entrepreneuriat, après s’être mariée, tout en ayant un super boulot de consultante plutôt prenant, et avant de faire un bébé. C’est ce qu’on appelle le « multitasking ». A mes yeux c’est un peu la Mathilde Lacombe de mon entourage. (Celles qui suivent un peu les jeunes femmes entrepreuneuses connaitront, pour les autres, c’est la fondatrice de Birchbox en France, connue pour allier familler et carriere avec briot à moins de 30 ans!). Bien trop fan de son parcours et de son appli qui regorge de super adresses, je lui ai proposé plusieurs fois de faire partie des interviews, et je suis trop heureuse d’enfin vous présenter Hélène, et CityHood, une super appli qui regorge de bonnes adresses et belles trouvailles londoniennes.

Helene-French-Londonienne-3

Peux tu nous décrire ta vie Londonienne 

Apres un premier stage en 2007, je suis venue m’installer à Londres en 2009 pour rejoindre mon copain. On ne devait y rester que 2-3 ans et, finalement, nous y sommes depuis presque 10 ans. Nous avons vécu d’abord à Spitalfields pendant 7 ans, puis nous sommes allés au Pays Basque pendant mon congé maternité. Et depuis le mois de Janvier, on est de retour dans le quartier de Barnsbury, beaucoup plus adapté à une vie de famille.
Ma vie londonienne est principalement rythmée autour de mon fils et de ma vie de famille, de mon boulot de consultante et de CityHood.
Helene-French-Londonienne-4

Justement, CityHood. Peux tu nous en dire un peu plus?

CityHood app c’est une application city guide pour permettre d’explorer des villes différemment grâce à une sélection d’adresses pointues, incontournables ou secrètes.
L’idée est de découvrir une ville ou un quartier comme si vous y vivez et vous inviter à sortir des sentiers battus, découvrir des lieux singuliers qui ont ce «je ne sais quoi» de plus qui fait que l’on s’y sent si bien.

Aujourd’hui, CityHood est présent sur Londres et la cote basque et sud landes, et j’aimerais lancer d’auters villes dans un futur proche.

Pourquoi a tu décidé de Lancer CityHood?

En arrivant à Londres en 2009, j’ai crée un blog, The Londonium, que j’alimentais pour ma famille et mes amis. J’ai vraiment pris goût à me perdre dans les quartiers, découvrir des petites adresses que personne ne connaissait, et je partageais plus ou moins régulièrement sur le blog. Et puis j’ai eu envie d’aller plus loin et je trouvais qu’il n’y avait pas de guides version app sur le marché qui correspondait à ce que je cherchais – une petite sélection des meilleures adresses avec un petit peu d’histoire et une interface sympa. Et j’aimais bien l’idée de présenter Londres par quartier – ils sont tous differents, ont tous une atmosphère spécifique et des petites touches d’histoire que j’adore – et vraiment apporter ce côté village difficile à percevoir quand on vient juste passer un weekend. Même les quartiers les plus touristiques ont leur face cachée.

Et puis je me suis surtout rendue compte que même en habitant dans Londres depuis plusieurs années, on connait souvent très bien son quartier mais beaucoup moins les autres.

Voila comment CityHood est né.

Quels sont donc tes quartiers préférés?

Forcément j’ai beaucoup d’attachement à Spitalfields Market où j’ai vécu 7 ans, même si ça a beaucoup changé ces 2 dernières années. J’y retourne souvent en « pélerinage » comme je dis. J’aime beaucoup Marylebone et Covent Garden aussi. King’s Cross commence à être très sympa également mais j’ai un petit attachement pour l’Est – Shoreditch, Hackney et en particulier London Fields. Je trouve qu’il y a vraiment cet esprit village là-bas que j’affectionne tout particulièrement.

Quelles sont tes bonnes adresses à Londres ?

J’en ai pas mal en stocks ;)

Je dirais Oklava à Shoreditch pour la cuisine incroyable, Sunday à Barnsbury, une super adresse pour bruncher à Londres (et en plus, pas très loin de chez moi), Bar Douro à Southwark pour leur très bonne cuisine Portuguaise et en profiter pour boire un verre au Flat Iron Square, Mr Foggs à Covent Garden pour une experience de pub un peu differente, Rochelle Canteen pour un succulent lunch au soleil, le Sky Garden pour aller boire un verre au coucher du soleil (petit tips – reserver une table au pod bar pour eviter de faire la queue).

As tu des bonnes adresses pour faire du shopping à Londres?

En shopping, j’adore Exmouth market, une petite rue a Clerkenwell trop mignonne, ou Lamb Conduit street dans le quartier de Bloomsburry, peu connue, cette rue regroupe plein de boutiques très sympas!

Helene-French-Londonienne-5

Comment jongles tu entre vie pro / vie d’entrepreneuse et vie de famille?

Je ne vais pas mentir, ce n’est pas facile tous les jours, surtout sans famille autour. Mon fils est à la crèche 3 jours par semaine le reste du temps on alterne la garde entre son papa et moi. J’ai mon boulot de consultante 4 jours par semaine, du coup le temps qu’il me reste, je le consacre à CityHood. Donc il a des semaines ou ça fonctionne et d’autres un peu moins. Il faut juste accepter le fait qu’on ne peut pas être partout a 100%.

Est ce que la vie londonienne permet de mieux jongler entre tes différents rôles?

Je dirais oui et non.

Oui parce qu’on est pris dans un rythme qui fait qu’on n’arrête pas mais au final on y arrive, et on est pris dans cette dynamique assez unique à Londres. Et puis le travail est beaucoup plus flexible ici, on peut facilement travailler de la maison, ce qui est un gros plus.

Et non parce qu’on passe un temps fou dans les transports et que du coup cette perte de temps est un peu frustrante – surtout que nous ne nous sommes pas facilité la tâche en trouvant une crèche loin de chez nous et de nos boulots.

 Penses tu que Londres t’a permis de mener ce projet à bout plus facilement? 

C’est sur que Londres a été une grande source d’inspirations pour moi et mon app, je pense que si j’avais été ailleurs je ne l’aurais pas forcement lancée. Et puis il y a cette ambiance super dynamique et motivante, dont je parlais plus haut. Il y a aussi beaucoup d’évènements sur le sujet, on rencontre des gens passionnés qui te boostent sans arrêt… On a un peu l’impression que tout est possible en fait. Personnellement, ca m’a beaucoup aidé.

Que penses tu du statut de femme entrepreneuse a Londres?

Je crois que la femme entrepreneuse, et particulièrement en tech, a le vent en poupe à Londres. Il y a beaucoup de communautés autour des entrepreneuses – Women in tech, Blooming Founders, etc – et, comme partout aujourd’hui, une recherche de parité et de diversité. Après il y a toujours plus d’entrepreneurs que d’entrepreneuses, et il est plus difficile pour une femme de lever des fonds – peut-être par peur de ne pas se sentir légitime ou d’avoir souvent des fonds d’investissement essentiellement masculin – mais je crois que c’est en train de changer et qu’il ne faut pas avoir peur de se lancer.

Et malgré le Brexit, Londres reste un peu « The place to be » pour monter sa boite, mais du coup il y a aussi plus de concurrences… c’est à double tranchant.

Dans ta vie londonienne, y a t-il des choses que tu ne faisais pas avant de vivre ici?

Ah ben plein! Je viens d’un petit village dans les Pyrénées-Altantique donc Londres c’est complètement l’opposé pour le coup. Je crois que je suis devenue un peu hyper active ici alors que je ne l’étais pas du tout. Il y a tellement de choses à faire, à voir, à visiter… Les weekends sont chargés, même si je me suis beaucoup calmée depuis que je suis maman.

Quelles sont tes « petites joies de la vie londonienne »? :) 

Maintenant que je suis dans le quartier de Barnsbury, j’adore me balader dans les petites rues et admirer les jolies façades de maisons, les jardins, me promener dans les squares, aller boire mon café à camden passage, me balader le long du canal, sortir avec mes amis et, bien sûr, me perdre dans les quartiers et decouvrir de nouvelles adresses :).

Téléchargez l’application CityHood app par ici.

Plus d’info sur le site: www.cityhoodapp.com

Merci Hélène!

French Londonienne

Vous saviez que vous pouvez shopper votre tenue de French Londonienne? ;)

Elodie

Elodie, happy "French londonienne" for almost 4 years. I share my London discoveries, expat life thoughts and reflexions on beeing a 30 year old. “Les petites joies de la vie londonienne” means “The little joys of London” so let’s make sure we make the most of this incredible city.

Commentaires (1)

  • Avatar

    Anissa

    Beaucoup trop cool cette rubrique French Londonienne! Trop sympa de découvrir des profils différents qui se retrouvent à Londres et aiment cette ville à leur façon!

    Répondre

Laissez un commentaire