Flore, happy French londonienne

La londonienne du mois d’Août est résolument en été. Nous avons profité de la dernière vraie belle journée d’été au dessus de 28 degrés pour immortaliser ce moment que les anglais qualifieraient aisément de « heatwave », et par la même occasion prouver qu’il fait aussi suffisamment chaud à Londres pour porter une vraie tenue d’été digne de ce nom. Après un pique nique au soleil, nous avons retrouvé les ruelles de Hampstead Village, l’un des plus jolis quartiers de Londres, et l’un des quartiers préférés de Flore, notre londonienne du mois d’Août, pour prendre la pause et parler lifestyle londonien, mode et bonnes adresses à Londres.

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Flore, portrait

Flore, c’est un peu la super copine qu’on aimerait tous avoir, et que je suis bien contente d’avoir trouvé sur mon chemin londonien. C’est la « French londonienne » amoureuse de Londres, amoureuse de la vie, fonceuse et souriante, capable de vous faire retrouver la pêche en quelques minutes.

Installée à Londres depuis 5 ans, elle profite de sa vie londonienne avec joie, toujours à l’affut d’une bonne adresse pour bruncher à Londres, profiter d’une belle balade ou passer des moments entre amis. D’ailleurs sa liste de bonnes adresses citées dans l’interview m’a donné envie de toutes les tester!

Méfiez vous de ses airs de jolie française classe et élégante, un brin de folie peut surgir à tout moment…

Flore
[ts_blockquote choose_style_quote= »style1″ name_author= »Flore »]

Pour s’imprégner du vrai style londonien, il faut aller dans les pubs et observer. La londonienne est là.

[/ts_blockquote]

Londonienne-Flore-4

Peux tu nous décrire en quelques mots ta vie londonienne?

Une vie calme et trépidante à la fois. Alternant effervescence de la vie urbaine, métro, boulot, musées, modernité, avec moments cosy, au calme, a profiter des parcs, de la nature,  de la campagne anglaise, des amis et des plaisirs simples.

Quels sont tes quartiers londoniens préférés?

  • Primrose Hill, Belsize Park, Hampstead, pour le coté résidentiel familial, parcs, petits commerces locaux au charme certain.
  • London Bridge pour le marché, Bridget Jones, les rues pavées, les quais de la Tamise.
  • Covent Garden pour les souvenirs de cours d’anglais alors que je rêvais de vivre ici pour de bon, aussi pour le chocolat chaud en terrasse chauffée et pour Pineapple Studio.
  • Regents street à Noel
  • Soho le soir

Quelles sont tes bonnes adresses à Londres?

  • Dean Street Town House, un restau à Soho, pour les fauteuils club et l’atmosphere tamisée ambiance Agatha Christie
  • The Old Ship, Pub, un coin de campagne sur la Tamise, vers Hammersmith
  • Cinnamon, brunch a Primrose Hill, petit commerce familial iranien
  • La bistrotheque, Bethnal Green, restau franglais, pour les serveurs en bretelles
  • Granger and Co a Clerckenwell, asiatique/europeen
  • Greenberry a Primrose Hill, brunch, pour les nappes a carreaux vert et l’ambiance bistrot
  • Prince Bonaparte a Notting Hill pour le stucky tuffy pudding. Pub/Gastro pub.
  • Tibbits, Regent Street, self-service veggie parfait pour une pause entre deux boutiques
  • Social eating house, restau europeen, Soho, pour le bar a cocktail et le diner

Gif 2

Tes bonnes adresses pour faire shopping à Londres

  • Clarks pour les shoes. Très important les shoes.
  • The Liberty pour la marque Sessun (marque française). Mes sacs sont aussi toujours Sessun. Obsessionnelle.
  • Jack wills, Oliver Bonas, so British
  • Zara, forcément… désolée…

Quelle place tient la mode dans ta vie?

Une place certes, mais avec une certaine distance, je ne suis pas une fashionista et l’apparence est pour moi un accessoire pour s’amuser et rêver, plus qu’un mode de vie.

Ma grand-mère dessinait des croquis de mode, de jeunes femmes chic, portant des chapeaux, des longs cils, des coiffures sophistiquées, qui a eu comme un écho en moi : j’ai toujours admiré la grâce des femmes d’autres époques. Fan des 60s, des mini jupes, des silhouettes Courrège, Gainsbourg, BB, des formes géométriques. Les tenues dans les films des 70’s Barbara Streisand, the Great Gatsby, les couleurs pastels, les yeux de biche,… aussi les silhouettes des 50s, des films de Hitchcock… je m’égare… CQFD : la mode est donc définitivement pour moi un moyen de rêver, de recréer un univers qui nous amuse et nous séduit.

Londonienne-Flore-5

Londonienne-Flore-6

Londonienne-Flore-7

Londonienne-Flore-9

Londonienne-Flore-8

Londonienne-Flore-10

Londonienne-Flore-14

Tunique : Mango – Sandales : Birkenstock – Lunettes de soleil : Ray Ban

Comment décrirais-tu ton style?

Ouch. Comme j’aimerais avoir un style. Mais ne suis pas certaine d’en avoir un défini !

J’essaie d’éviter les couleurs sombres, et les vêtements trop sobres, j’essaie d’avoir un motif rigolo, coloré, ou une forme originale. Mais je ne fais pas dans l’extravagance non plus.

Cela dépend aussi des saisons. L’automne et l’hiver m’inspirent, je vais être très 60s, mini jupes, bottines, eyeliner, robes trapèze, l’été je suis plus moderne, petits shorts fleuris, chemisiers légers.

Donc je dirais : un style… personnel !

Mais je garde (apparemment) malgré tout une touche française, selon mes collègues anglais. Le jour où je comprendrais ce qu’est la French touch…

Penses que tu que Londres a eu une influence sur ton style et comment?

Du jour où je suis arrivée ici, sous la pluie et dans le froid, j’ai compris pourquoi les anglaises avaient tendance à porter des habits colorés. Le temps force à porter des couleurs ! Donc oui, Londres m’a un peu libérée dans ce sens. Et puis ici personne ne te regarde donc forcément c’est plus simple. La pluie a aussi influencé mon style dans une autre mesure: maintenant, je porte des imper vernis ! Accessoire inconnu dans le sud de la France!

Londonienne-Flore-11

En un mot, comment décrirais-tu le style londonien?

Moderne. Multiple. Le style londonien c’est les styles, du bon, du moins bon, du no style aussi. Apres on a toujours en tête l’image du Gentleman British, même si cela ne court pas les rues.

Qui incarne selon toi la vraie londonienne?

…Alors je dirais que pour s’imprégner du vrai style londonien, il faut aller dans les pubs et observer. La londonienne est là. Sinon, dans le genre icone de la mode londonienne, comme nous Français, avons Inès de la Fressange pour Paris, ici il y a Kate Moss, même si on n’en peut plus de Kate Moss ! Moderne. Mi-classe mi-trash. Un peu 60’s, mais aussi moderne. Ou Emma Watson pour la classe à la British. On l’imagine bien buvant une cup of tea en levant le petit doigt. Hugh Grant pour l’homme.

Un créateur de mode qui t’inspire?

Courreges

Quelles sont tes petites joies de la vie londonienne?

Ah. Là ce sera moins bref. J’appréhendais la question. Tu as 2-3 heures ?

C’est les victoriennes, les parcs, le thé au lait, l’accent british, Sherlock Holmes, Oscar Wilde, le porridge, l’odeur de bière dans les pubs. C’est Primrose Hill, le marché de London Bridge, et ses rues pavées, Carnaby Street, Big Ben. C’est dire « I had a very nice weekend thank you » chaque lundi matin à tes collègues parce que ton vocabulaire ne va toujours pas plus loin. C’est les brunch en terrasse qui finissent sous la pluie, les muffins cosy,  l’odeur de l’herbe humide à Hampstead Heath, les jogger du dimanche à Regents Park, les bakery cosy à Primrose Hill. C’est demander des demi pintes au pub et se faire regarder de travers. C’est la magie de la campagne anglaise, les Cotswolds, les cottages chaleureux, les soirées au coin du feu, c’est Harry Potter, Westminster, les sol-pleureurs à Cambridge, la Tamise, l’Ile de Wight. Les Jacket Potatoe. Le Marple Syrup. Miss Marple. Les comédies musicales kitch. L’automne dans les parcs, Noel a Regent street, les bus rouges, les English breakfast, l’effervescence, mais aussi la sensation d’être très vite dans la campagne, les bow window, les roof terrace, les garden party, les chaussettes en juillet, le chauffage en mai, la multiplicité des quartiers, le sens du service, la politesse. La juxtaposition de l’architecture ultra moderne, et ancienne. La culture gratuite (les musées), la manie qu’ont les Anglais de nommer les choses (nom des sky scrappers par ex : Cheese gratter, Talkie Walkie, Gherkin, Heron Tower, …), le Liberty, le vin chaud lors d’une balade sur la Tamise le soir en hiver, la Queen’s walk. Les  « How are you today ? » à Prêt à manger. C’est vrai ça, how am I today ?

Et c’est ceux avec qui on partage tout cela.

Gif 3

Londonienne-Flore-13

Londonienne-Flore-1

Londonienne-Flore-3

Londonienne-Flore-2

Photos prises à New End, Hampstead Village

Merci Flore :))

Vous adorez Londres et la mode? Vous avez un style bien à vous et trouvez que Londres vous a permis de vous exprimer plus librement et d’être plus à l’aise dans votre style ? Si vous pensez que vous feriez une super « French londonienne », écrivez moi en utilisant l’espace « contact » sur la barre de gauche. A bientôt! :)

Elodie

Elodie, happy "French londonienne" for almost 4 years. I share my London discoveries, expat life thoughts and reflexions on beeing a 30 year old. “Les petites joies de la vie londonienne” means “The little joys of London” so let’s make sure we make the most of this incredible city.

Commentaires (5)

  • Avatar

    Annabellea

    De très belles influences et une passion pour Londres qui donne le sourire!

    Répondre

  • Avatar

    Anne-Charlotte

    Ah ma Florette, fidèle à elle même! Plein de fraicheur cet article, J’ADORE!! Trop chouette :)

    Répondre

    • Avatar

      Elodie

      Bientôt ton tour ;))

      Répondre

  • Avatar

    yannick

    j’adore,
    que dois je faire pour changer de vie et venir trouver un job à londres ?
    yann

    Répondre

    • Avatar

      Elodie

      Que dois je répondre à cette question? Vaste sujet…. :)

      Répondre

Laissez un commentaire