Only in England…

Je ne sais pas si c’est le changement de saison et l’arrivée de l’été qui est une phase particulièrement perturbante de ce côté ci de la manche, mais ces dernières semaines, j’ai assisté à un condensé de situations très British. Et à chaque fois, je me suis dis qu’il n’y avait vraiment qu’en Angleterre qu’on pouvait vivre de tels moments au quotidien…

Ce que j’adore dans tout ça, c’est que presque 6 ans après, d’une part, ça me fait toujours autant sourire, d’autre part je ne peux pas m’empêcher de faire ma Française qui juge un peu (Et oui, on ne se refait pas..), mais surtout, ça me rappelle ma nouvelle identité de Franglaise (ou plutôt de « French Londonienne« ), et ça me rappelle aussi que j’aime vraiment bien vivre dans cet environnement différent du mien, riche de ces petites pointes d’exubérances et de différences au quotidien.

Par exemple, l’autre jour, nous avons eu des échantillons de « Fake Tan » gratuits au bureau. Autrement dit, de l’autobronzant qui donne la peau orangée, des traces vilaines si mal appliqué, qui dure 2 semaines max, et dont justement l’application relève presque d’une prouesse technique (Pas étonnant qu’il y ait quelques ratés de temps en temps du coup !). Il faut exfolier, mais pas hydrater, attendre, appliquer, masser, attendre. En fait, je n’ai pas vraiment compris mais vu la couleur du produit, je n’ai pas trop cherché à comprendre. Et vu l’engouement, tel un groupe de furies qui se jettent dessus, je suis retournée à mon bureau, le sourire aux lèvres, en me disant que décidemment il y a certains trucs qui n’arrivent qu’en Angleterre et que j’ai désormais « accepté de ne jamais comprendre ».

La veille, je rentrais chez moi, et j’ai croisé une jeune fille dans le métro qui portait des sandales d’été (il fait 15 degrés ces jours-ci) imprimés noirs et blancs, avec des collants (Oui, il fait 15 degrés), une jupe aux imprimés colorés (tout sauf noir et blanc), un pull improbable, et le tout de façon très naturelle. La routine londonienne, et surement pas le genre de truc qui m’étonne après 5 ans à Londres. Il y en a beaucoup et tout le temps des petites situations comme ça. Un peu comme quand il y a une « heatwave », c’est-à-dire une « Vague de chaleur », autrement dit + de 25 degrés, (je vous invite à lire l’article sur le sujet par ici pour vraiment comprendre le délire), ou qu’on travaille dans un environnement 100% anglais.

Et alors que j’avais démarré l’écriture de cet article. Je suis allée à Ibiza un samedi matin depuis Stansted avec Ryanair. La crème de la crème. J’évite généralement cet aéroport et encore plus cette compagnie mais disons que je n’ai pas trop eu le choix. Les 3 combinés offrent une expérience de vol assez inoubliable, et ce, dès 7h du du matin. Imaginez un mix entre Anglais surexcités qui crient et rigolent sans retenue, prosecco qui coule à flot, staff débordé obligé d’activer la « zone de turbulence » pour que tout le monde s’asseoit, et passagers qui se baladent tout le long du vol (Parce que Bien sûr Ryanair semble séparer les gens qui voyagent ensemble pour vendre des places attribuées..). VERY British. Même début Mai! Je n’ose pas imaginer ces vols en plein mois d’Août.

On ne s’ennuie jamais avec les Anglais.

Only in England vous verrez…

  • La moitié de l’équipe qui débarque au bureau un mercredi matin avec un teint super halé, comme si elles revenaient des Maldives, alors qu’il faisait 12 degrés la veille et qu’il fera pareil le lendemain.
  • Ou alors, le jour où il fait 20 degrés (ou plus !), le bureau qui se transforme en frigo parce que la clim est à fond, et la consommation de glaces atteint son pic de l’année avant de trouver le bureau désert à 16h parce que tout le monde est allé se rafraichir au pub. (Alors qu’en vrai, il a fait super froid toute la journée du coup !).
  • Une épidémie de rhume à l’approche des beaux jours. Parce que la clim à fond justement, ben, ça donne froid.
  • Les bars des aéroports pleins dès 7h du mat. Et pas pour boire du café.
  • Les bars des aéroports pleins à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit en fait. Boire une pinte (de bière of course !) ou un G&T avant de prendre l’avion, IT’S TRADITION ! Inconcevable de ne pas passer par cette étape avant de s’envoler pour…l’Espagne (très probablement) !
  • Les gens faire la queue. Tout le temps. Partout. Et patiemment. (Ce qui n’est pas désagréable, bien au contraire!)
  • Les gens s’excuser. Tout le temps. Partout. Et aussi quand vous les poussez (Accidentellement bien sûr) dans le métro – ou n’importe où ailleurs.

Et si vous voulez comprendre pourquoi, France Info (A qui j’ai piqué la photo) nous éclaire sur cette notion de « Politesse Négative« , dont les anglais sont rois, et qui n’a rien d’étonnant quand on a bien compris les finesses de la culture anglaise.

  • Les anglais ne surtout pas boire après un cours de Body Pump, délaissant leur pinte de bière et fish and chips au profit de leur « protein shake » et « poulet / salade » un soir par semaine, avant de dépenser des centaines de sterling dans tous les alcools possibles au pub à partir du jeudi soir et tout le week-end. C’est ce qu’on appelle une alimentation équilibrée non? TOUT ou RIEN.
  • Un festival de couleurs et d’imprimés sur une seule et même tenue à n’importe quel moment de l’année.
  • Des groupes de filles surexcités, de tout âge, et ornées de couronnes en plastique ou autres accessoires de bon goût au départ de n’importe quel vol à Ibiza, Marbella ou Barcelone. Ce sont les “Hen Do” (EVJF). Elles partent avec famille et amies, démarrent au prosecco même dans les vols de 7h du mat (Vous l’avez compris) et ne comptent pas s’arrêter là! 
  • Et dans la même idée, c’est plutôt au retour de destinations comme Prague ou Budapest (=alcool pas cher) que vous croiserez leur futur lien marital qui rentre de “Stag Do” (EVG). L’avantage du retour, c’est qu’ils sont encore tellement bourrés qu’ils s’endorment vite et que le vol est plutôt calme. Forcément, avant le vol, vous les aurez surement croisés en train de dévaller les rues, une bouteille à la main, et vêtus de déguisements de bons goûts, le plus souvent représentant leurs attributs. Charmant. 
  • En été, en fait, n’importe quel vol du UK à Ibiza se transforme en bar volant. Pas plus tard que l’été dernier d’ailleurs, un vol Ryanair a du être dévié à Bordeaux pour faute de passagers trop perturbés et perturbants.
  • Au travail, only in England, vous verrez que les niveaux hiérarchiques et relations pro n’ont plus grande signification après quelques “drinks” au pub
  • Vous verrez forcément vos collègues et vos chefs dans des états dont vous souhaitez ne jamais vous rappeler… (Parce que vous, vous avez surement mis une limite à cet état justement).
  • A l’arrivée de l’été, et donc la saison des festivals, only in England vous verrez les filles au top des dernières tendances. Celle de l’été dernier, c’était les « Glitter Boobs« . Vous connaissez? Ce sont tout simplement les seins recouverts de strass, c’est superbe.(ment, bizarre). Imaginez ça et les costumes zizi pour les mecs. On adore.

Aller Salut!

Elodie

Elodie, happy "French londonienne" for almost 4 years. I share my London discoveries, expat life thoughts and reflexions on beeing a 30 year old. “Les petites joies de la vie londonienne” means “The little joys of London” so let’s make sure we make the most of this incredible city.

Commentaires (3)

  • Avatar

    regine Dambrine

    Bonsoir Elodie ,
    Je viens de passer un excellent moment a lire le blog ! Du Prosecco aux Glitter Boobs , comment resister a cette ville qui va de l excentricite la plus totale au conformisme plutot strict ! Je t envie beaucoup d y vivre ,meme si tout n est pas toujours rose.
    All the best !

    Répondre

  • Avatar

    Nelly

    J’adore!! C’est tellement ca.
    Comme tu dis parfois on n’essaie meme plus de comprendre lol.
    Merci pour cet article

    Nelly

    Répondre

  • Avatar

    Marina

    j’adore ces excentricités anglaises, qui font que je me sens plus à l’aise en Angleterre à porter une robe avec mes tatouages apparents. Mais en même temps, j’avoue que le côté glitter boobs et être rond à 7h du mat’ c’est… particulier. En tous cas merci pour tes articles

    Répondre

Laissez un commentaire