Ma vie de londonienne

Voila Presque 5 ans que j’ai posé mes valises à Londres.

Pas mal de choses se sont passées forcément, je prends un plaisir fou à graver cette expérience sur ce blog, à marquer chaque grande phase de ma vie londonienne – Par exemple, le premier bilan après 1 an à Londres, et après 4 ans, mes 30 ans, ou encore mes petites joies chaque mois, mais aussi les plus petites et toutes les découvertes au quotidien.

Je me demande souvent combien de temps je vais rester ici, comment le Brexit va nous impacter, car même si ma première réaction suite à cet évènement pour le moins choquant fut de rester positive sur Londres, cela reste une source d’inquiétude à moyen/long terme. J’ai souvent envie de rentrer vivre à Toulouse près de ma famille dans mon sud ouest natal auquel je suis très attachée, et paradoxalement, encore plus depuis que je vis loin (La vie d’expat et la distance rapprochent), et malgré tout cela, depuis quelques temps, je commence vraiment à me sentir londonienne, et bien évidemment, j’adore ce sentiment.

Il y a quelques années, j’avais écris sur les 10 choses qui ont changé dans ma vie depuis que je vis à Londres, sur un ton un peu humoristique et léger, mais cette fois, c’est un peu plus profond.

J’avais envie de parler de ce sentiment d’être londonienne.

Shoreditch

Elo NH Automne 2

Bleu blanc rouge Angel

Je ne sais pas trop à partir de combien de temps on peut officiellement se considérer un(e) londonien(ne). C’est surement assez personnel. Certains accrochent immédiatement, d’autres restent 10 ans et ne se sentent toujours pas comme tel, peu importe.

Je ne sais pas non plus exactement ce qu’est être un(e) londonien(ne). J’essaye d’aborder le sujet via les portraits des French Londoniennes, une rubrique riche en anecdotes et rencontres, dans laquelle je rencontre des Françaises installées à Londres et qui sont presque devenues de vrais londoniennes ou en tout cas qui adorent Londres et le style de vie londonien, et pour qui la ville a changé le quotidien.

Ce dont je suis sûre en tout cas, c’est qu’être londonien(ne) ce n’est surtout pas vivre dans l’hyper-centre ou à Shoreditch et sortir uniquement dans les beaux endroits cools et connus. Au contraire d’ailleurs.

Quoiqu’il en soit, dans ma quête de la définition parfaite du ou de la londonienne, j’ai commencé par listé ces petits trucs du quotidien que j’adorent et qui me font me sentir une vraie londonienne.

——————————————-

– Déjà, j’éprouve toujours une énorme fierté et une sorte de satisfaction quand je rentre de voyage de me dire que je rentre chez moi, à Londres. Pas forcément toujours le cas quand je rentre de Toulouse, ma véritable maison, surtout l’été, mais systématiquement depuis n’importe quelle autre ville du monde. J’adore ce moment où je vais à l’aéroport et ou ma destination est « London ».

– En fait partout où je vais, je conclues quasi systématiquement que Londres c’est vraiment la ville la plus cool au monde.

– Et durant ces voyages ou séjours à l’étranger d’ailleurs, quand on me demande d’où je viens, la première réponse qui me vient à l’esprit c’est toujours de dire « I’m from London« – Avant de préciser assez rapidement tout de même, « But I’m French » vu la tête de mon interlocuteur qui peut parfois sembler perturbé au son de mon doux accent Français.

– Je commence à connaître vraiment très bien la ville et certains quartiers. Je les ai vu changer et apprécie leurs subtilités

– J’adore aussi être une « SW Resident », c’est à dire une londonienne du Sud Ouest (South West). Je n’ai jamais vécu ailleurs, et je n’exclue pas d’aller explorer un autre quartier tôt ou tard mais pour l’instant c’est chez moi, et je m’y sens bien.

– Je connais le système de transport très bien dont même certains bus dans des quartiers très variés.

– Mon anglais prend un autre niveau ces derniers temps je trouve, je me sens de plus en plus à l’aise avec de plus en plus de subtilités de la langue, et ça me donne la sensation de m’intégrer comme jamais dans la culture locale.

– Je me sens naturellement bien dans l’ambiance de travail anglo-saxone et même si je me moque un peu d’eux sur le blog (Et je les taquine même dans la vraie vie d’ailleurs), je pense que j’aurais beaucoup plus de mal à retourner dans l’ambiance de travail Française.

– Je commence sérieusement à m’intéresser à la famille Royale et à l’histoire de l’Angleterre

– Mon style de vie ne dérange personne et se fond complètement dans la masse. Marié, célibataire, enfant ou pas, carriériste, artiste, voyageur… tout le monde a sa place à Londres.

– J’adore mon pub local.

– J’adore être naturellement entourée de toutes ces cultures, et en ce qui me concerne de pas mal de Néo Zélandais et Australiens.

– Je commence à avoir des amies proches (Et pas juste collègues ou connaissances) anglo-saxones.

– Je connais les principaux spots londoniens presque par coeur, j’ai mes bonnes adresses à Londres, mes quartiers préférés et une lonngue liste de choses à faire à Londres.

– Je commence à aller au boulot en basket pour changer mes talons en arrivant, total look londonien de semaine – Très classe! ;)

– Je commence à connaître plein de quartiers de banlieue.

– Je râle sur certaines choses que je n’aime pas à Londres sans que cela n’influence vraiment mon amour pour la ville.

– J’ai testé tous les aéroports londoniens, dont Southend (Never Ever !) et j’ai d’ailleurs mes habitudes ou en tout cas repères dans chacun d’entre eux.

– Et tout simplement, je suis trop fière d’être une londonienne !

Voyons voir comment la liste va s’allonger… Et vous, quels sont les petits signes qui vous font réaliser votre appartenance à Londres ou une autre ville d’adoption?

Elodie

Elodie, happy "French londonienne" for almost 4 years. I share my London discoveries, expat life thoughts and reflexions on beeing a 30 year old. “Les petites joies de la vie londonienne” means “The little joys of London” so let’s make sure we make the most of this incredible city.

Commentaires (5)

  • Avatar

    Justine

    Bonjour Elodie,
    Je ne commente pas vraiment et pourtant je te suis depuis des années. C’est marrant mais en lisant ton blog, j’ai toujours imaginé que tu vivais dans le Sud Est de Londres. J’ai d’ailleurs visité Clapham ce week end et j’ai adoré. Ton blog est une vraie source d’inspiration pour sortir des endroits très (trop) touristiques de Londres! Tu as l’air pleinnement épanouie a Londres et venant tout juste d’arriver, je dois dire que cela encourage drolement apres des débuts plus « challenging » que je n’aurais cru. Bonne continuation :D

    Répondre

  • Avatar

    Lara

    Tu me vends du rêve Elodie ! Par contre, c’est la première fois que tu mentionnes ton accent je crois et bizarrement j’étais persuadée que tu avais acquis l’accent de là-bas haha. Dans tous les cas, je me demande toujours quel endroit appelles-tu véritablement « home »… Londres ou Toulouse ?

    Répondre

  • Avatar

    Mamzeldree

    Ah Londres ! Quand j’étais expat’ à Guildford, j’adorais m’y rendre ! Cette ville est vraiment belle !
    L’expat’ en Angleterre -même si elle n’a duré qu’un an- était vraiment géniale, j’y reviendrai probablement !

    En tous cas, c’est chouette de voir qu’après 4 ans tu t’y plais toujours autant ! :)

    Répondre

  • Avatar

    Chloé

    Bonjour Elodie.

    J’aime beaucoup ton blog qui m’encourage encore plus à m’installer cet été en juillet à Londres, ville que j’affectionne particulièrement.
    J’ai néanmoins quelques questions qui me turlupinent beaucoup. Si tu as le temps (et le courage) de me répondre, cela serait adorable!

    1) J’ai vu que tu avais trouvé une collocation super, je me demandais quels étaient les clés pour éviter le cauchemar en collocation.
    2) Je compte commencer par des petits boulots pour perfectionner mon anglais avant de commencer mon vrai travail (infirmière). Est-il facile de trouver un petit boulot?
    3) La question la plus importante: est ce que le Brexit va être une barrière pour mon installation? Les anglais ne seront pas réticents à employer une française qui occupe un « poste anglais »?

    Merci beaucoup! :)

    Répondre

    • Avatar

      Elodie

      Hello Chloé!
      Alors voici mes réponses:
      1. Hmm pas vraiment si ce n’est l’instinct et de prendre le temps de bien chercher. C’est une bonne idée d’article tiens ;)
      2. Oui je pense que ça l’est relativement je crois.
      3. Pour l’instant à priori non, difficile à dire, c’est surement le moment ou jamais de le faire en fait!
      J’espère que ça t’aide un peu!
      x

      Répondre

Laissez un commentaire