Le samedi parfait: Yoga et dernière balade d’été

Il y a un moment que je n’ai pas parlé de jolies balades simples et légères sur le blog. Celle-ci est un grand classique, et sans aucun doute l’une de mes balades londoniennes préférées. De King’s Cross à Little Venice, mais surtout la partie de Camden à Primrose Hill, dont j’ai déjà parlé ici sur le blog. Je ne m’en lasserai jamais, quelle que soit la saison.

Les week-ends à Londres sont souvent assez exceptionnels. C’est là que la beauté de la vie d’expat intervient: On range nos habits de londoniens au rythme effrénés pour revêtir quelque chose à mi chemin entre le touriste et le local, pour partir à la découverte de Londres, des endroits que l’on ne connaît pas (Il y en a toujours, même des années après), ou retrouver ceux que l’on aime tant et qui nous reboostent à fond de cette énergie londonienne si unique pour démarrer une nouvelle semaine et trouver le bon équilibre. Ces week-ends là sont les « week-ends parfaits ».

Alors voilà, ces dernières semaines, mes samedis ont eu des airs de samedi parfaits. Le temps était toujours au rendez-vous, et surtout, j’ai démarré mon activité de professeur de yoga à Londres. Les cours du samedi matin sont toujours un moment que je chérie. Faire du yoga est systématiquement une source de bien-être indéfinissable, mais pouvoir enseigner et partager le yoga en est une autre.

Ce samedi là démarrait donc tôt, comme souvent.

7h: Réveil

Tôt pour un samedi, mais quand il fait beau, il n’y a rien de tel que le calme et la lumière du matin pour bien démarrer le week-end.

Je prends le temps de petit déjeuner tranquille, avant de répéter mon cours et de m’assurer que la playlist fonctionne bien.

11h15: Arrivée à King’s Cross

Le cours démarre à 11h30, et j’aime arriver un peu avant pour retrouver les gens de l’équipe, m’installer et me familiariser avec les yogis du jour, qui sont souvent des réguliers.

Ce samedi là semble être le « dernier » samedi au ciel bleu azur sans nuage, grand soleil, lumière dorée et ambiance estivale. Le dernier samedi aux airs d’été. Alors pas question de ne pas en profiter. Comme toujours à Londres, le mot d’ordre reste le même: « Make the most of it« : « En profiter le plus possible », c’est vraiment le style de vie londonien.

Alors depuis King’s Cross, je décide de longer le canal jusqu’à Primrose Hill, en passant par Camden. Peut-être que si l’envie et la motivation sont là, je pousserai jusqu’à Little Venice.

12h45: King’s Cross > Primrose Hill (En passant par Camden)

En longeant le canal après King’s Cross, il faut marcher une vingtaine de minutes avant de retrouver les premiers signes de Camden. Ce quartier si sympa que j’ai vraiment appris à re-aimer ces dernières années, à force d’y amener mes visiteurs, à leur demande. (Retrouvez d’ailleurs mon City Guide sur Camden Town). Je ne m’y arrête pas longtemps, car je sais que juste après Camden, je vais trouver l’une des plus jolies parties du canal. Celle sur la photo à droite ci-dessous.

L’église au loin, les péniches garées sur un côté, les grandes maisons sublimes de l’autre. Je ne me lasserai jamais de ce passage, particulièrement sublime ce jour là, mais vraiment sympa toute l’année.

Je m’arrête 5 minutes pour apprécier le moment. Il fait si beau. Les gens sont si heureux. L’ambiance est si parfaite.

J’hésite un peu à m’arrêter  à Primrose Hill pour la énième fois. Je ne peux jamais m’en empêcher. Encore une fois, je n’ai pas pu. Juste un petit passage par Chalcot Square, ce square coloré absolument sublime, avant de trouver un endroit ou me poser avec mon ordi et déjeuner.

Et visiblement, c’était une bonne idée de ne pas pouvoir résister.

13h30: Primrose Hill

Arrivée dans les rues de Primrose Hill. Le soleil est doux et vif à la fois. L’automne a démarré son travail. Mais juste ce qu’il faut. On savoure encore les dernières saveurs d’été. On est à cette période juste parfaite où on ne sait pas trop comment qualifier la saison qui est un mélange du meilleur des 2, entre les températures estivales et les premières couleurs d’automne.

Septembre à Londres semble ne jamais décevoir donc.

Il est 14h, je pars à la recherche d’un joli café pas encore testé à Primrose Hill, sur Regent’s Park Road, la rue la plus commerçante et animée du quartier. Je vais souvent chez Greenberry Café, duquel je ne suis jamais déçue, mais le lieu est devenu un peu touristique je trouve. Et puis il fait beaucoup trop beau pour s’enfermer.

Je trouve la petite terrasse parfaite là où je ne m’y attendais pas vraiment: Chez Cowshed, l’institut de beauté très classe et agréable qui a quelques salons dans les quartiers les plus chics de Londres. Ils ont aussi un joli café très cosy – bon à savoir pour l’hiver , et donc une jolie terrasse très également.

14h00: Pause dej

15h30 Direction Little Venice

15h30, ce n’est pas si tard, mais c’est là que les signes de la nature nous rappellent que l’automne approche à grand pas. La lumière commence légèrement à tomber. Je me décide à finir cette journée si parfaite à Little Venice. Un peu loin pour tout faire à pied et arriver à temps pour en profiter, mais à Londres, il y a toujours un bus qui va là où vous voulez.

Depuis Primrose Hill, c’est le bus 31 qui me rapproche bien, plus près de Maida Vale. Un quartier où j’ai quelques souvenirs de mes premières années à Londres. Toujours sublime d’y longer les allées de maisons Victoriennes.

J’arrive enfin aux abords du canal. Il est un peu tard pour tenter Clifton Nurseries, une superbe jardinerie londonienne qui a aussi un café sous une grande verrière qui regorge de lumière, que je recommande vivement, (à Warwick Avenue – à quelques rues du canal), mais il est encore temps d’aller au Cafe Laville. Un peu moins classe, accueil un peu aléatoire, mais la petite vue sur le canal est toujours parfaite.

La balade s’arrête un peu plus loin, le long du canal et de Little Venice. Si vous cherchez des idées d’itinéraires pour Visiter Londres ou lors d’un week-end à Londres. Je ne peux que vous recommander celui-ci.

Elodie

Elodie, happy "French londonienne" for almost 4 years. I share my London discoveries, expat life thoughts and reflexions on beeing a 30 year old. “Les petites joies de la vie londonienne” means “The little joys of London” so let’s make sure we make the most of this incredible city.

Laissez un commentaire