Ces trucs que je fais encore, même presque 5 ans après

Récemment, je me suis rendue compte que même après quasi 5 ans de vie à Londres, j’avais encore certains « réflexes de débutantes ». Moi qui me prends pour une vraie londonienne et qui commence parfois à me demander si je n’ai pas fait le tour de la vie londonienne, me voilà rassurée, il y a encore du boulot!

D’ailleurs depuis que je me suis faite cette remarque et que je pense à l’idée d’écrire cet article, je ne cesse de remarquer de nouvelles choses…

– Je regarde souvent le marquage sur les passages pour piéton pour être sure qu’il faille bien regarder à droite ou à gauche, comme cela est marqué

– Je google les plats ou ingrédients que je ne comprends pas sur la carte au resto

– Je m’assoie sur les sièges tout devant à l’étage dans le bus si ils sont dispo

– Je râle toujours sur les fruits et légumes du supermarché, du style tomates oranges toute l’année..

– Je me sens toujours comme une ado fascinée au beau milieu des tours quand je me trouve à la city

– Je ne peux toujours pas résister de prendre des photos des façades colorées quand je me trouve sur Portobello Road

– Je sursaute dès qu’une ambulance déclenche sa sirène en passant à côté de moi

– Visiblement, je n’arrive toujours pas à énoncer mon prénom de sorte à ne pas avoir à l’épeler de suite après. « I’m Elodie. No, E-LO-DIE – E.L.O..D.(No, not G, D), I.E. Melody without the M »

– Je m’émerveille toujours des points de vue sur Londres depuis les bar à vue de La City ou chaque autre point de vue en hauteur

– Je me perds toujours dans les allées de Covent Garden, ou pire dans les couloirs de Bank station. (Est ce possible de s’y retrouver un jour?!)

– J’ai toujours envie de faire la bise à quelqu’un en le rencontrant plutôt que de lui serrer la main, et j’ai encore du mal à gérer le « hug »..

– Je passe mon temps à comparer l’Anglais et le Français quand je rencontre des anglais ou Paris et Londres quand je rencontre des Français à Londres. Je crois qu’on ne pourra jamais se passer de ces conversations…

– Je râle toujours sur le prix des loyers, des transports et de ces petits trucs que je n’aime pas trop à Londres, mais je n’ai aucune intention de quitter la ville pour autant.

– J’ai toujours ces petits papillons dans le ventre quand j’arrête de râler et que je pense à ma vie de londonienne

– Et je me trouve toujours autant chanceuse et heureuse d’avoir sauté le pas il y a presque 5 ans!

Et vous, avez vous des petites habitudes dont vous n’arrivez pas à vous défaire ?

Related Posts

by
Elodie, happy "French londonienne" for almost 4 years. I share my London discoveries, expat life thoughts and reflexions on beeing a 30 year old. “Les petites joies de la vie londonienne” means “The little joys of London” so let’s make sure we make the most of this incredible city.
Previous Post Next Post

Comments

    • Guillermet Paul
    • 30 mai, 2017
    Répondre

    Superbe travail merci pour votre site je l adore je vous adore
    BRAVO

  1. Répondre

    Tres tres bon, je reconnais bien certains trucs qui restent, meme apres quelques annees !

    • aurélie
    • 1 juin, 2017
    Répondre

    haha c’est tout à fait ça ! moi ça fait qu’1 an mais le coup de sursauter à cause des ambulances c’est terrible ! pendant qques semaines je vais bien gérer mais après il y a des rechutes ! et encore aujourd’hui j’avais le mal du pays, mais en promenant après le boulot je me suis posée avec vue sur Big Ben, la Tamise, le soleil… j’avais un grand sourire ! Et j’ai le même problème pour mon prénom je passe mon temps à l’épeler !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 shares
A propos

Les petites joies de la vie londonienne

Bonnes adresses à Londres, balades, découvertes, conseils pour s’installer à Londres, vie d’expat et blog lifestyle.