Menu
Vivre à Londres

Ces trucs que je fais encore, même presque 5 ans après

Récemment, je me suis rendue compte que même après quasi 5 ans de vie à Londres, j’avais encore certains « réflexes de débutantes ». Moi qui me prends pour une vraie londonienne et qui commence parfois à me demander si je n’ai pas fait le tour de la vie londonienne, me voilà rassurée, il y a encore du boulot!

D’ailleurs depuis que je me suis faite cette remarque et que je pense à l’idée d’écrire cet article, je ne cesse de remarquer de nouvelles choses…

– Je regarde souvent le marquage sur les passages pour piéton pour être sure qu’il faille bien regarder à droite ou à gauche, comme cela est marqué

– Je google les plats ou ingrédients que je ne comprends pas sur la carte au resto

– Je m’assoie sur les sièges tout devant à l’étage dans le bus si ils sont dispo

– Je râle toujours sur les fruits et légumes du supermarché, du style tomates oranges toute l’année..

– Je me sens toujours comme une ado fascinée au beau milieu des tours quand je me trouve à la city

– Je ne peux toujours pas résister de prendre des photos des façades colorées quand je me trouve sur Portobello Road

– Je sursaute dès qu’une ambulance déclenche sa sirène en passant à côté de moi

– Visiblement, je n’arrive toujours pas à énoncer mon prénom de sorte à ne pas avoir à l’épeler de suite après. « I’m Elodie. No, E-LO-DIE – E.L.O..D.(No, not G, D), I.E. Melody without the M »

– Je m’émerveille toujours des points de vue sur Londres depuis les bar à vue de La City ou chaque autre point de vue en hauteur

– Je me perds toujours dans les allées de Covent Garden, ou pire dans les couloirs de Bank station. (Est ce possible de s’y retrouver un jour?!)

– J’ai toujours envie de faire la bise à quelqu’un en le rencontrant plutôt que de lui serrer la main, et j’ai encore du mal à gérer le « hug »..

– Je passe mon temps à comparer l’Anglais et le Français quand je rencontre des anglais ou Paris et Londres quand je rencontre des Français à Londres. Je crois qu’on ne pourra jamais se passer de ces conversations…

– Je râle toujours sur le prix des loyers, des transports et de ces petits trucs que je n’aime pas trop à Londres, mais je n’ai aucune intention de quitter la ville pour autant.

– J’ai toujours ces petits papillons dans le ventre quand j’arrête de râler et que je pense à ma vie de londonienne

– Et je me trouve toujours autant chanceuse et heureuse d’avoir sauté le pas il y a presque 5 ans!

Et vous, avez vous des petites habitudes dont vous n’arrivez pas à vous défaire ?

About Author

Expatriée à Londres depuis plus de 7 ans je profite et partage des "petites joies" que la vie londonienne et vie d'expat ont à offrir. La semaine, je travaille en Marketing Digital, certains soirs et week-end, je suis professeur de yoga, le reste du temps, j'alimente le blog avec toujours autant de plaisir. Ce blog est à l'image de ce rythme: Dynamique, yin et yang, féminin et Londonien.

4 Comments

  • Guillermet Paul
    30 mai, 2017 at 16 h 22 min

    Superbe travail merci pour votre site je l adore je vous adore
    BRAVO

    Reply
  • Sandrine
    31 mai, 2017 at 14 h 07 min

    Tres tres bon, je reconnais bien certains trucs qui restent, meme apres quelques annees !

    Reply
  • aurélie
    1 juin, 2017 at 21 h 43 min

    haha c’est tout à fait ça ! moi ça fait qu’1 an mais le coup de sursauter à cause des ambulances c’est terrible ! pendant qques semaines je vais bien gérer mais après il y a des rechutes ! et encore aujourd’hui j’avais le mal du pays, mais en promenant après le boulot je me suis posée avec vue sur Big Ben, la Tamise, le soleil… j’avais un grand sourire ! Et j’ai le même problème pour mon prénom je passe mon temps à l’épeler !

    Reply
  • Tu sais que tu es une French Londonienne quand...
    10 janvier, 2018 at 12 h 41 min

    […] écrit « look left » puis encore à droite et à gauche au cas où, parce que ce sont un de ces trucs auxquels on ne s’habituera jamais, même après plusieurs […]

    Reply

Leave a Reply