Petit moment d’histoire chic et londonien chez Liberty

En 3 ans 1/2 à Londres, figurez vous que je n’avais jamais pris le temps d’aller découvrir le magasin Liberty. Bien sûr je suis souvent passée devant en m’arrêtant pour admirer la façade, fait quelques stops à la boutique de cadeaux sur laquelle on tombe en venant de Carnaby Street, fait des obsessions passagères pour les imprimés Liberty tous fleuris et si jolis, mais jamais pris le temps d’aller vraiment découvrir le magasin et ses secrets. Pour quelqu’un qui se dit blogueuse londonienne et de surcroît travaille dans la mode, un peu la honte.

Tellement honte que j’ai voulu me rattraper en écrivant quelque chose sur le blog, mais surtout parce qu’aussitôt dans les antres de ce haut lieu londonien, je l’ai trouvé aussi beau que fascinant.

Comment ne pas l’être?

Liberty-Londres-12

Liberty-Londres-13

Un peu d’histoire… 

Initialement ouvert en 1875, Arthur Liberty, globe trotteur, voulait vendre des produits uniques qu’il avait découvert lors de ses voyages. Il décida donc d’ouvrir une boutique qui importait des produits issus de l’Empire Britannique: porcelaines, soie de Chine, tissus indiens, éventails japonais…

Le succès de l’enseigne est rapide, les produits importés pas à la hauteur de la qualité que recherche Arthur Liberty qui veut offrir seulement de beaux produits à sa clientèle, et il s’intéresse petit à petit à la création d’un tissus fabriqué en Angleterre mais inspiré de motifs asiatiques, et développe donc très vite le tissus liberty. Aussi joli que délicat, il sera très vite réutilisé par de nombreuses enseignes, comme Cacharel qui l’a fait connaître en France dans les années 60.

La façade fut construite plus tard, en 1924, alors que la phase d’architecture Neo Tudor était à son comble, par deux architectes anglais. Le bois utilisé est le chêne recyclé des deux dernières goëlettes de la Royal Navy.

Aujourd’hui c’est le plus beau vestige architectural de cette époque dans Londres.

Intéressant non?

Que vous souhaitiez faire du shopping à Londres ou pas, un petit stop par le magasin Liberty est incontournable si vous vous trouvez sur Oxford Street. Un petit bon en arrière dans l’histoire londonienne et une agréable occasion d’en prendre plein la vue à travers le décor d’époque et la sélection de jolis produits.

Liberty-Londres-1

Liberty-Londres-4

Liberty-Londres-5

Liberty-Londres-6

Liberty-Londres-7

Liberty-Londres-8

Mode homme, femme, enfant mais aussi accessoires de décoration, impossible de ne pas tomber sur des pièces imprimé Liberty ci et là.

Liberty dispose également d’un café où vous pouvez venir prendre le thé ou un afternoon tea. Le comble du moment londonien parfait! Immédiatement ajouté à ma liste de choses à faire à Londres.

Comment ne pas avoir envie de déguster une petite gourmandise dans l’une de ces adorables petites assiettes?!

Liberty-Londres-10

Liberty-Londres-11

En repartant, on fait forcément une pause par le joli espace jardin, chic et élégant, et coin favori des blogueuses et instagrammeuses.

Comment ne pas craquer? Tellement chic.

Liberty-Londres-14

Liberty-Londres-15

Liberty-Londres-16

Liberty-Londres-19

Un petit bout de l’histoire londonienne couplé au comble du chic anglais, vous l’avez compris, ce petit tour par le magasin Liberty m’a totalement séduit, et j’espère que vous aussi!

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Achetez du Liberty!

Elodie

Elodie, happy "French londonienne" for almost 4 years. I share my London discoveries, expat life thoughts and reflexions on beeing a 30 year old. “Les petites joies de la vie londonienne” means “The little joys of London” so let’s make sure we make the most of this incredible city.

Commentaires (3)

  • Avatar

    prettylittletruth

    J’adore Liberty! J’y vais super souvent, rien que pour me ballader. A tres vite :)

    Répondre

    • Avatar

      Elodie

      ;) Fais moi signe quand tu es par là! xx

      Répondre

  • Avatar

    maryline

    j’ai adoré ce magasin, l’architecture intérieure est sublime , nous avions fait également une pause au pub
    En changeant de quartier , à Coven Garden, y a t’il toujours ce restaurant français qui se trouve à l’étage

    Répondre

Laissez un commentaire