Love, Joy & Merry Christmas!

Vendredi 23 décembre.

Dernier réveil londonien de 2016. Derniers moments dans l’ambiance si “extra-ordinaire” de Noël à Londres. J’ai hâte de prendre le train pour Gatwick (Oui car je n’écris pas cet article en live bien évidemment) et de me retrouver dans cette atmosphère des retours à la maison pour Noël. C’est toujours un peu la course dans les aéroports, mais fin Décembre, c’est surtout une sorte d’intense mélange de stress et de bonheur. Les valises sont aussi pleines à craquer que les avions, Gatwick scintille généralement de milles feux, on croise des gens prêts à s’envoler aux 4 coins de l’Europe et du monde, la queue au Prêt ne diminue jamais et on court partout une dernière fois avant de se poser pour 1 heure ou 2 de vol au calme, la tête dans les nuages au sens propre comme au sens figuré, le tout accompagné d’une très agréable détox digitale forcée.

Ces dernières semaines ont été incontestablement les plus intenses de l’année – comme chaque année en fait. On a entendu Mariah Carey et son “All I want for Christmas is youuuu” des centaines de fois (Même une version avec Justin Bieber d’ailleurs?!), les playlists de Noël ont tourné à plein régime (surtout si vous travaillez avec des anglais..), on a bu un nombre incalculable de verres de Prosecco (On ne se rappelle plus trop du nombre d’ailleurs…), écumé les Christmas party, mangé des jolies mince pies (Je me demande toujours si je trouve ça vraiment bon d’ailleurs?..), fait pété les crackers avant chaque lunch/diner de Noël avant de porter les traditionnelles couronnes en papier, on s’est émerveillé des incroyables décorations de ce Noël 2016 à Londres, particulièrement chics et classes cette année je trouve, tout en finalisant les dernières urgences de la fin d’année, les soldes d’hiver qui approchent (ceux qui travaillent aussi en e-commerce/marketing comprendront le rush..), et on prépare la rentrée de janvier qui va redémarrer comme si rien ne s’était passé, annonçant le début d’une nouvelle année.

img_1130
img_1128

Tout le monde sera surement d’accord sur le fait que 2016 aura été une année riche et pas forcément très réjouissante sur le plan politique/économique, mais ce n’est pas vraiment l’endroit pour en parler.

2016, personnellement, je l’ai trouvé aussi dure que formidable. Dure pour commencer disons pour terminer du mieux possible. Happy ending. Parfait pour rentrer à la maison fêter la fin d’année avec la famille et les amis de toujours. Après une telle année, j’ai un besoin viscéral de me retrouver chez moi. Dans le sud. Avec ceux qui ne connaissent pas vraiment la londonienne au final, mais qui me connaissent mieux que quiconque malgré tout.

La vie d’expat nous offre une sorte de double vie. La personne de toujours, de la où vient, et celle que l’on devient à travers cette expérience pas vraiment comme les autres.

Je quitte Londres en mode « amour fou » pour ma ville, en espérant que le syndrome d’expat du retour de vacances ne frappera pas trop fort mais j’ai toujours ma liste anti coup de blues d’expat sous le coude, prête à remotiver n’importe qui si besoin.

Je vous laisse sur quelques uns de mes clichés préférés de ces derniers jours et sur les décorations pleines d’amour de Carnaby Street.

*Love, Joy & Merry Christmas everyone!*

Joyeuses Fêtes, que vous rentriez en France ou ailleurs ou que vous passiez les fêtes à Londres (ou ailleurs!).

Merci à ceux qui ont lu l’article jusqu’au bout, et un grand merci à tous ceux qui suivent le blog de façon régulière.

A très vite,

Elodie x

img_1124

img_1125

img_1127

Elodie

Elodie, happy "French londonienne" for almost 4 years. I share my London discoveries, expat life thoughts and reflexions on beeing a 30 year old. “Les petites joies de la vie londonienne” means “The little joys of London” so let’s make sure we make the most of this incredible city.

Commentaires (2)

  • Avatar

    Tiphanie

    Joyeux Noel a toi aussi et mille merci pour ton blog que j aime beaucoup !

    Répondre

    • Avatar

      Elodie

      Merci :) xx

      Répondre

Laissez un commentaire