Les petites joies… de chercher un emploi à Londres.

Londres c’est la ville dynamique riche en opportunités qui en fait rêver plus d’un. Oui car en plus de ne pas trop avoir souffert de la crise, la vie à Londres est top, internationale, excitante, et à moins de 2 heures de la plupart des grandes villes françaises. Pour ceux qui souhaitent tenter une expérience internationale et s’y installer sur du long terme c’est donc un peu la ville parfaite.

Oui mais voilà, trouver un boulot à Londres, quel qu’il soit, s’avère souvent digne du parcours du combattant. Comme partout ailleurs en fait. Sauf qu’ici, il y a les agences de recrutement. Le meilleur ennemi de n’importe quel chercheur d’emploi à Londres… 

MjAxMy0zZTU3MWE2OTkzNDM1ZjM1

Les petites joies… de chercher un emploi à Londres, c’est : 

  • Recevoir de multiples appels de Bryan (toujours dans les bon coups), Katie, Claire et Josh dès que votre CV est en ligne sur l’un des sites de recrutement majeurs. Tous hyper gentils et heureux de vous avoir au téléphone après vous avoir demandé « How are you today ? », ils trouvent votre expérience et votre parcours « fantastic » et « absolutely amazing » et vous terminez la conversation avec une certitude d’être unique et d’avoir un profil si intéressant à leurs yeux que c’est sur, vous allez décrocher le poste de vos rêves.
  • Sauf qu’en fait il n’y avait que Katie qui avait vraiment compris ce que vous faisiez. Bryan vous a envoyé des Job Spec (descriptif de poste) d’un poste dans l’IT alors que vous travaillez dans le marketing, Claire un poste dans le Buckinghamshire alors que vous aviez bien coché la case « Central London »  et il faut croire que  Josh ne vous a pas trouvé si « fantastic » que ça puisque vous n’en avez plus jamais entendu parler… Too bad.
  • Après quelques semaines de rodage, vous comprenez vite que le recruteur se fiche un petit peu de vous trouver votre « dream job ». En fait, il veut sa commission. C’est tout.

  • Vous vous habituez assez rapidement à recevoir un email sans bonjour ou découvrir que votre nouveau prénom c’est Cheryl. Oui parce que le recruteur a fait copier/coller de l’email qu’il a justement envoyé à Cheryl juste avant. Bonjour la personnalisation. 
  • Vous acceptez donc les règles et répondez autant que possible à tous les appels en prenant soin d’utiliser votre plus bel accent anglais.
  • Sauf que les 3/4 des appels sont en fait pour des postes qui n’ont rien à voir avec ce que vous recherchez, si ce n’est le petit mot clé que vous aviez ajouté dans votre cv pour élargir votre visibilité, en prenant soin de préciser entre parenthèses (« beginner » ou « notions » qu’il n’a bien entendu par pris le temps de lire) et qui a permis au recruteur de trouver votre CV en tapant ce petit mot clé dans son énorme base de CV…
  • D’ailleurs à votre grand étonnement, la première question qu’il vous a posé c’est où vous travaillez et quelle est votre situation actuelle… A croire que son job est aussi de lire votre CV?!
  • Après la conversation de 1 minute 30 avec le recruteur qui est « happy » d’envoyer votre CV à son client (attention aux finesses de la langue anglaise où dans cette situation ne signifie pas vraiment qu’il est heureux – très franchement il s’en fiche un peu, il y voit surtout une opportunité de toucher une belle commission), bonne nouvelle! Son client veut vous rencontrer! OUI! ça arrive!
  • Et puis à partir de là, à vous de jouer, plus possible de tout mettre sur le dos des agences.

Chercher un emploi à Londres est loin d’être un long fleuve tranquille comme on peut le croire vu de l’extérieur. Mais au fond, mieux vaut en rigoler car ce n’est pas si terrible que ça. On passe tous par la même chose et puis la plupart d’entre nous a finit par trouver son bonheur, alors pourquoi pas vous?

Retrouvez quelques petits conseils pour s’installer à Londres (en cliquant sur le lien) parmi lesquels les sites d’emploi importants où mettre votre CV pour se faire repérer.

Bon courage!

Elodie

Elodie, happy "French londonienne" for almost 4 years. I share my London discoveries, expat life thoughts and reflexions on beeing a 30 year old. “Les petites joies de la vie londonienne” means “The little joys of London” so let’s make sure we make the most of this incredible city.

Commentaires (9)

  • Avatar

    charlotte

    Salut,

    Envisageant de m’installer à Londres en septembre pour y rejoindre mon copain, j’ai beaucoup apprécié de lire tes expériences.
    Je me demandais si tu pouvais m’en dire plus sur les agences de recrutement londoniennes…De mon côté, je suis plutôt orientée vers l’organisation d’événements et la communication…
    Faut-il s’inscrire à une agence ou plusieurs et combien cela coute-il ? Les mois d’été sont ils propices à la recherche d’emploi là bas ou tout est en standby comme en France ? Je te remercie d’avance pour ta réponse et pour ces conseils!

    Répondre

  • Avatar

    Pauline

    Bonsoir, je suis étudiante en communication et j’aurais aimé savoir ce qu’il fallait faire pour trouver un stage et surtout si tu avais des adresses de site qui référençaient des entreprises françaises, entre autre.
    Merci! Très bonne soirée

    Répondre

  • Avatar

    Alex

    Hello! Alors ya pas plus chiant que ces agences de recrutement, que ça soit Monster / Indeed / JobSite/CWJobs / Reed. Tu trouve rarement les vrais entreprises derrière les annonces (5%), ce ne sont que des agences
    Après tu reçois un mail automatique de ta candidature, parfois on t’appelle, on te redemande ta situation, ton salaire, ta localisation, et basta
    On m’a même fait le coup de me raccrocher desuite après avoir eu ses infos, mais bon, comme tu le dis dans l’article, en bon français complètement à l’ouest, on répond à chaque coup de fil en espérant une offre sérieuse.

    Répondre

    • Avatar

      Elodie

      C’est tourné sur le ton de l’humour quand même :) On répond car ça finit aussi toujours par marcher ;)
      C’est un autre systeme que le notre et c’est vrai que c’est un peu deroutant parfois!

      Répondre

  • Avatar

    Pauline

    Bonjour Elodie,
    Je découvre tout juste ton super site, je n’ai même pas encore tout lu ! Ca donne envie de s’installer à Londres…
    Je viens de terminer mon Master à Durham, et je suis en train de voir si je peux trouver un job en Angleterre (j’en profite, dans deux ans je ne pourrai peut-être plus y travailler aussi facilement !). Je ne vises pas Londres malgré la situation idéale et le côté pratique de tout avoir sur place, simplement pour une question de coût de la vie. Qu’en penses-tu, en tant que française ? Est-ce difficile/impossible d’avoir un logement décent et un train de vie quand même agréable en prenant en compte les prix londoniens (transports en commun, logement notamment) ? Je sais que les salaires y sont globalement plus élevés, mais je ne travaille pas dans un domaine réputé pour ses salaires mirobolants…
    Merci par avance pour tes conseils !

    Répondre

    • Avatar

      Elodie

      Hello, Je pense que c’est possible de vivre correctement à Londres puisque nous sommes des centaines de milliers à le faire. Ce n’est pas forcément toujours facile et il y a plein de facteurs à prendre en compte mais on peut très bien s’en sortir sans forcément bosser en finance! ;)

      Répondre

  • Avatar

    Cécile

    Coucou ,

    Je ne sais pas si tu verras ce commentaire. Je pars prochainement m’installer à Londres après avoir passé 5 mois en Australie. Je me demandais si le principe était le même au niveau de la recherche de boulot, si le porte à porte fonctionné pour les petits boulots (café, pub, resto, hôtellerie…)

    Je te remercie de ta réponse.
    Des Bisous , have a good day ! xx

    Cécile

    Répondre

    • Avatar

      Elodie

      Hello Cécile, je n’ai jamais fait mais je crois que oui, tu arrives sur place avec ton CV. Bonne installation :)

      Répondre

Laissez un commentaire