Je suis Charlie

Quelle journée et quelle semaine! Je termine ce week-end l’esprit secoué après tant d’émotions qui se sont enchaînées depuis mercredi. Abasourdie et choquée pour commencer, et fière et patriote pour terminer. Et malheureusement, il semblerait qu’il ait fallu les premiers pour ressentir les derniers. Comme toute la France, depuis mercredi c’est le choc. L’horreur, le carnage. Difficile de se concentrer au travail, des questions qui s’enchaînent et les drames qui se succèdent. Chaque jour a son lot de violence, et on se sent forcément impuissant face à ces drames. D’autant plus en étant à distance.

Trafalgar sq 1

Mercredi, un élan de patriotisme se met en marche et la France retrouve son instinct naturel, sa liberté, son esprit révolutionnaire et sa solidarité en se réunissant où que ce soit. Et même à Londres. Rendez-vous à 18h à Trafalgar Square. Alors après le boulot, naturellement, je m’y rends. Je ne suis pas sûre de ce que je vais y faire, mais j’ai ce besoin d’y aller, de me rassembler et me sentir parmi les miens. Après tout, c’est bien la moindre des choses que l’on peut faire, et un devoir civique à accomplir. J’y repasse jeudi, un peu comme pour me recueillir devant le mémorial fait la veille, et je m’arrête quelques minutes. La semaine continue et les choses s’empirent. La tristesse qui s’est emparée de chacun de nous depuis quelques jours ne fait que grandir, mais face à ça, notre esprit patriotique et républicain aussi. Nous sommes tous Charlie, et au-delà de Charlie Hebdo, il s’agit désormais de liberté et de lutte contre le terrorisme.

Trafalgar Sq 5

Trafalgar Sq 3

Trafalgar Sq 4

La marche républicaine est lancée pour le week-end qui suit, et ça tombe bien, je dois aller à Paris. Après quelques jours à avoir été frustrée de ne pas être dans mon pays qui se fait attaquer, je vais pouvoir m’y retrouver et participer à cette lutte pour la liberté. Je me demande si c’est bien raisonnable d’y aller, mais je me dis aussi que je n’aurais pas pu choisir un meilleur week-end pour aller à Paris. Et quel week-end. Quel symbole. Je suis généralement de ceux qui sont plutôt fiers d’être français mais cette fois, je n’aurais jamais été aussi fière. Fière d’appartenir à un peuple qui a gardé cet esprit révolutionnaire et cette capacité à descendre dans la rue pour affirmer ses pensées, fière de faire partie d’un pays qui prône la liberté, fière de faire partie d’un peuple où se mélangent cultures et religions, fière de faire partie d’une nation qui n’a pas peur.

Paris

Rex

Le slogan « Je Suis Charlie » est partout dans Paris, la foule est gigantesque, et la marche démarre et se déroulera dans le calme. Un moment d’histoire impressionnant.

Porte St Martin

Je me rappellerai très longtemps de cette journée. De l’émotion lors des premiers pas, de la Marseillaise qui résonne, des applaudissements, des drapeaux de tous les pays qui se côtoient, des millions de gens qui avancent dans la même direction et de cette France unie dans l’adversité. ça faisait longtemps, et ça fait du bien.

Grd Bd

Alors, au-delà du beau discours d’unité et de liberté, il est assez ironique de voir certains chefs d’États s’y rendre alors qu’on n’imaginait pas trop qu’ils avaient compris ce qu’était vraiment la liberté vu la façon dont ils l’appliquent dans leurs pays, à la solidarité se mêle aussi l’hypocrisie, mais je choisis de voir le positif, et de croire que cette tragédie n’est pas arrivée pour rien, et qu’il y aura un avant et un après.

République

Je n’avais pas prévu d’écrire un article à ce sujet sur le blog, mais bloguer c’est aussi partager ses idées, ses réflexions et ses ressenties, et vivre à l’étranger ne fait que renforcer mon esprit patriotique. Je suis si fière d’être française et si émue de ces évènements que j’ai eu besoin de le partager. Espérons que les choses se calment. La vie continue mais nous sommes plus solidaires que jamais. N’oublions pas que la France est multiculturelle, riche de son passé, mais aussi et surtout riche de ses cultures et de ses religions qui y vivent ensemble.

Elodie

Elodie, happy "French londonienne" for almost 4 years. I share my London discoveries, expat life thoughts and reflexions on beeing a 30 year old. “Les petites joies de la vie londonienne” means “The little joys of London” so let’s make sure we make the most of this incredible city.

Commentaires (3)

  • Avatar

    Gabriel

    Bel article, tu as eu raison de l’écrire !

    Répondre

    • Avatar

      Elodie

      Merci Gabriel :)

      Répondre

  • Avatar

    Anne Goudreau

    Bonjour les gens, J’ai, pour ma part, beaucoup adoré , et je suis tout à fait d’accord avec le rédacteur. Je considère comme vous que ces meutres sont dramatiques et choquants. Je considère qu’il serait temps de se battre contre ce genre d’ attaques contre la liberté de la presse. Je pense aussi qu’il faut pour cela de re-trouver et faire comprendre pourquoi nous sommes Charlie. Pour cela avec des amis nous avons fait la page facebook https://facebook.com/le-dailycharlie/. L’objectif du site est de prendre de vielles Unes de Charlie Hebdo et de les recontextualiser notamment d’un point de vue de l’histoire, pour permettre à ceux qui n’aurait pas connu de comprendre les idées de Charlie.

    Répondre

Laissez un commentaire