Fashion Week de Londres, mode d’emploi et looks improbables

S’il y a bien une chose qui a changé dans ma vie depuis que je vis à Londres, c’est mon exposition à l’univers de la mode. Déjà en termes de street style, c’est un peu un défilé permanent dans les rues de Londres. On aime ou on n’aime pas. Mais chacun s’habille comme bon lui semble, et c’est tout ce qui compte. Ensuite, je n’ai jamais été autant entourée d’amis qui travaillent dans ce secteur, et puis bien sur, en travaillant chez un créateur anglais, c’est tout un univers qui s’est ouvert à moi, et notamment les joies des fashion weeks, qui ont en fait lieu.. Heuu.. tout le temps!

https://instagram.com/p/eay5Lbo0ge/

Je me rappelle encore de la première fois où on m’a invité à aller au défilé de la collection automne/hiver 13 de celui qui allait devenir mon nouveau patron pour rencontrer les équipes… Un mélange d’euphorie, de surexcitation, de stress et une sensation de vivre un moment unique dans ma vie. Et dire que maintenant dès que je peux éviter d’y aller pour la suivre online je suis contente… 3h pour choisir comment j’allais m’habiller bien sur, une erreur d’adresse (ha! Ce n’était pas le bon « Tate »), double dose de stress pour arriver à l’heure, la nécessité de rester « cool » devant mes nouvelles collègues plus jolies et fashion les unes que les autres (mon haut vert émeraude me paraissait tout à coup bien banal à coté de leurs tenues parfaitement bien pensées), oser dégainer l’appareil photo du portable pendant le défilé même si ça faisait un peu « la fille qui découvre » (ben oui, c’était ça!), alors que tout le monde le faisait, et puis se rendre compte que 10 minutes après, c’était terminé. Et que 15 minutes après, presque tout était remballé. Whaat?!

La fashion week c’est ça. Des mois de préparation pour 10 minutes de show. C’est le jeu. Et puis vu les retombées médiatiques que ça implique, effectivement, mieux vaut ne pas se planter.

Certaines de mes copines m’ont fait la remarque : mais en fait la fashion week c’est tout le temps? Pas tout a fait mais presque oui. En hiver (donc en ce moment), on présente les collections automne/hiver de l’année suivante, un coup les collections homme, puis les collections femme, à New York, Londres, Paris et Milan selon les créateurs, et autour du mois de juin, rebelotte pour les collections printemps/été de l’année suivante. Sans compter certains autres évènements officiels.

Le monde de la monde ne s’arrête donc jamais et n’arrête jamais de faire rêver, et particulièrement à Londres, la ville de la mode et de la créativité. En temps normal, c’est un peu le défilé, mais pendant les journées de fashion week, c’est compétition d’extravagance. Il n’y a qu’à aller faire un tour à la Somerset house, où se tiennent les défilés de créateurs pour la plupart peu connus, mais qui n’en reste pas moins l’un des endroits clés pendant ces quelques jours sous le signe de la mode à Londres.

Les londoniennes sortent pour l’occasion leurs tenues les plus disons, originales et sont fières de les exhiber à des inconnus comme moi. – J’espère qu’elles ne s’attendaient pas à passer sur un grand site français?! – Il n’aura jamais été aussi simple d’avoir l’accord de prendre des photos street style.

Look 1 Fashion Week de Londres

Looks 2

Look 3

Looks 4 Fashion week de Londres

Looks 5

Looks 6

Look 6

Looks 7

Certaines cherchent à se faire repérer, d’autres sont en mal de gloire, mais toutes sont là pour une seule et unique raison : écumer les défilés et être vues coute que coute. Fascinant à quel point le monde de la mode peut fasciner.

A défaut de pouvoir assister à un vrai défilé, pour vivre l’ambiance fashion week, n’hésitez pas à aller faire un tour à la somerset house. Pas toujours besoin d’assister à des défilés de créateurs pour en prendre plein la vue… Bonne fashion week et rendez-vous à la prochaine!

Elodie

Elodie, happy "French londonienne" for almost 4 years. I share my London discoveries, expat life thoughts and reflexions on beeing a 30 year old. “Les petites joies de la vie londonienne” means “The little joys of London” so let’s make sure we make the most of this incredible city.

Laissez un commentaire