Menu
Les petites joies

Keep calm and… do your best: Mes conseils pour lutter contre l’anxiété

Le monde qui s’arrête. Scénario de film qui devient réalité. Comment accepter ce qui nous arrive? Pas d’issue possible. Nous sommes tous dans la même situation. Confinés à la maison. Être obligé de rester chez soit, dans l’idée, ce n’est pas désagréable. Mais quand on commence à penser à tout ce que ça implique et peut impliquer par la suite, c’est assez flippant et désarçonnant. On ne peut pas empêcher ce qui se passe, si ce n’est en restant chez soit. Mais on peut éviter de tomber dans un cercle d’angoisses et essayer de lutter contre l’anxiété via des techniques faciles et souvent évidentes, mais qu’il est toujours bon de se rappeler les uns les autres.

BOUGER

Il revient toujours celui là. Faire du sport, du yoga, marcher, bouger. On le sait tous, il n’y a rien de tel que de bouger et faire du sport pour lutter contre l’anxiété, mais souvent, on a besoin de se le faire rappeler. Comme quand il y a une pandémie mondiale et que les gens ont besoin qu’on leur dise et redise de rester à la maison pour vraiment le faire… On a tous besoin d’un petit coup de pouce de temps en temps pour y voir plus clair et agir.

A l’heure digitale, il y a plein de solutions: Les cours de sport sur Youtube et Instagram live qui se multiplient , les apps de sport, ou continuer à pratiquer avec vos clubs préférés qui s’adaptent via les réseaux sociaux. Il y a tellement de choix qu’on ne sait plus quel cours suivre d’ailleurs.

Quelques idées que je pratique moi même ou que j’ai vu circuler:

  • Swedish Fit qui propose des Instagram live sur leurs comptes Français et Londonien
  • Barry’s Bootcamp, pareil des cours sur Instagram live (Je n’ai jamais osé tester en vrai donc c’était une bonne occasion!)
  • More Yoga qui fait de même sur sa chaine Youtube
  • Downdog App, mon appli préférée pour faire du yoga à la maison
  • Les cours de Elle Yoga en Français sur Youtube, que je dévorais il y a quelques années quand je me suis mise au yoga et qui m’ont donné envie de faire ma formation de professeur de yoga
  • Aller marcher un peu tous les jours, de préférence près d’un spot de nature si vous en avez la possibilité
  • Mes cours de yoga que je  prépare via Youtube et que je vais tenir en live via l’appli Zoom (Contactez moi via email lespetitesjoiesdelondres@gmail.com ou Instagram @elodie_london pour que je vous envoie le lien)

RESPIRER

On reste dans un thème similaire au précédent. La respiration a un pouvoir calmant énorme. Les techniques de respirations font partie intégrante de la vie de chaque yogi par exemple. Il en existe plusieurs types, à faire le matin ou le soir, ou dès que vous ressentez le besoin de vous calmer.

Les plus simples à pratiquer n’importe quand:

  • Respiration sur 4 temps: Inspires sur 4 – Gardes la respiration pour 4 – Expire sur 4 – Reste sur 4 etc (Avec laquelle je démarre la plupart de mes cours de yoga pour calmer les esprits et ramener la salle dans une énergie zen)
  • Respiration calme pendant une minute 

Si vous voulez creuser sur le sujet, il y a plusieurs types de respirations connues et largement pratiquées en yoga:

  • Respiration ujjayi: La respiration des yogi qui se fait essentiellement par le nez. On prend une grande inspire par le nez et on expire par le nez en faisant passer l’air par l’arrière de la gorge. Cela créer un son océanique très prononcé et a pour but de réchauffer le corps et activer notre feu intérieur. On la pratique principalement pendant les asanas, qui sont les mouvements que l’ont fait durant les cours de yoga.
  • Nadi shodhana: Respiration ultra calmante et apaisante, je vous recommande de la faire dès que vous sentez que vous perdez un peu pied ou avant d’aller vous coucher. Elle fait passer l’air par une seule narine à la fois et à pour but de décongestionner les « canaux praniques », les canaux par lequel l’air passe, et de rééquilibrer les énergies féminines et masculines de notre corps. Extrêmement apaisante. On bouche une narine soit avec le pouce, soit avec l’auriculaire. Mais rien de mieux qu’une vidéo pour comprendre et pratiquer.

GARDER UNE ROUTINE

Quand tout est complètement chamboulé comme c’est le cas actuellement (Chamboulé est un bien gentil mot..), on perd tellement vite nos repère qu’il est important de se refaire une sorte de structure le plus rapidement possible. Faire du sport le matin? Une pause l’après-midi si vous travaillez de chez vous? Appeler quelqu’un à heure fixe? Continuer de s’habiller et se maquiller léger? Essayez de retrouver une structure.

Voici la mienne (Rien de dingue je vous préviens)

7h30: Tous les matins: 30 minutes de yoga ou de cours dispo pour les réseaux sociaux. Ou de marche. Quoiqu’il en soit, une activité sportive.

9h00: Douche et préparation. Je continue de me préparer et habiller comme si j’allais au bureau. Bon ok, c’est plus léger, mais j’aime continuer à porter des tenues de j’aime et me mettre dans bon contexte mental pour bien travailler.

9h30: Je démarre le boulot vers 9h30 (Sachant qu’il n’est encore que 8h30 au UK) avec mon petit dej. J’ai de la chance, j’ai ma maman pour me faire un café ou petit dej avec ses bons produits faits maison (Se faire plaisir via la nourriture, c’est devenu un petit plaisir indispensable.)

15h: Parfois, en milieu de matinée ou après-midi, je prends 10 minutes pour faire un peu de méditation dehors, au soleil ou juste au calme quelque part, histoire de calmer les préoccupations qui se multiplient souvent au milieu de la journée

18h30: Fin du travail. Yoga, ou balade près de la maison. (On est à la campagne, on ne va pas bien loin à pied..!)

Fin de journée: J’évite désormais les infos qui m’ont beaucoup trop stressé, alors je m’isole pour lire ou bloguer, au calme.

MÉDITER OU FAIRE DES ACTIVITÉS MÉDITATIVES

Screenshot fait après une séance via l’appli Headspace

Tout le monde n’accroche pas avec la méditation, mais il ne suffit pas de s’asseoir les jambes croisées pour partir en méditation. Cuisiner, jardiner, lire, prendre un bain, marcher, respirer au calme. Autant d’activités qui permettent de calmer un esprit trop chargé et d’y voir plus clair. Le but de la méditation, c’est de calmer son esprit et de se retrouver dans l’instant présent, loin des ressentis du passé et anxiétés du futur, exactement ce dont nous avons besoin en ce moment.

Si toutefois vous voulez en profiter pour essayer la méditation, il y a plein d’appli et de tutos sur le web. Perso je vous recommande l’appli Headspace qui existe aussi désormais en France. Je l’utilise depuis 4 ans, et la voix si douce et clame d’Andy Puddicombe, son fondateur est un véritable elixir de zen (En Anglais en tout cas.)

BIEN DORMIR

Presque inutile de le répéter, et pour le coup, celui-ci, en étant tous confinés chez nous, sans avoir à prendre les transports, c’est peut-être l’un des plus simples à réaliser? Les premières nuits, je me réveillais pas mal. Depuis, en essayant de retrouver un rythme et de rester positive sur ce qui va se passer, ça va mieux. Je ne suis pas une experte en sommeil, mais j’ai lu pas mal de choses sur le sujet, dont l’excellent Thrive d’Arianna Huffington (Fondatrice du Huffington post), prêtresse du sommeil depuis de nombreuses années (Et depuis qu’elle a fait un énorme burnout). Un bon sommeil est l’un des fondements les plus efficaces pour lutter contre l’anxiété.

Les conseils simples qu’il est bon de garder en tête:

  • Eviter les écrans avant d’aller se coucher
  • Eviter les films ou histoires trop intenses
  • 15 minutes de yoga doux ou de yin yoga (Un yoga très lent qui détend les tissues en douceur et profondeur)
  • Boire une boisson chaude aux herbes relaxantes un peu avant
  • Prendre une douche chaude ou un bon bain moussant
  • Faire des exercices de respirations
  • Méditer
  • Se lever tôt pour être suffisamment fatigué le soir

SUIVRE LES COMPTES INSTAGRAM QUI FONT DU BIEN

On aura jamais passé autant de temps sur les réseaux sociaux sans que ce soit forcément une mauvaise chose ou une perte de temps. Pour le coup, je trouve qu’ils font bien leur boulot de nous connecter et conserver un lien social. Alors éviter les comptes moralisateurs et démoralisants et faites le ménage parmi ceux qui ne vous apportent rien. Vous n’en serez que plus content une fois la liberté retrouvée. Et suivez de nombreux comptes qui partagent des informations positives (Car il y a de belles histoires dans la tourmente) et drôle (Car il y a beaucoup de choses très drôles aussi!). J’essaye de partager des infos drôles ou intéressantes sur le mien via des story régulièrement (Mon compte c’est: @Elodie_London)

TENIR UN JOURNAL, ÉCRIRE

Ecrire, c’est bien connu, c’est une forme de thérapie qui n’est plus à prouver. Dans des moments de stress où l’on ressasse beaucoup et mettons toutes nos ressources cognitives à contribution, c’est une façon douce de mettre tout à plat, et d’une certaine façon, de se libérer de ce qui nous tracasse. En écrivant, on oublie aussi toutes projections passées ou futures. On se retrouve avec nous-même, dans le moment présent. Prenez un bon vieux carnet avec un stylo sélectionné pour l’occasion. Ou téléchargez une appli.

Moi je fais les deux. Pas en même temps. Un petit carnet qui passe dans le sac, acheté chez Muji pour griffonner quelques idées ou tracas, et une appli que j’aime beaucoup (My W days). Je l’ai depuis des années et j’y note les moments de certaines journées. Celles que je veux garder ou évacuer. Les bonnes et les mauvaises, en finissant toujours par lister les moments positifs de la journée. Il y a en a toujours. En ce moment, je me suis surprise à le faire automatiquement tous les jours depuis ce confinement. Et puis évidemment, avoir un blog, c’est une forme de thérapie via l’écriture. Moins personnel, mais exprimé à tous, avec la possibilité d’échanger et de parfois recevoir de bien jolis mails et échanges.

Plus à venir sur le sujet par ici..!

LISTER SES "PETITES JOIES"

Un autre assez évident mais qui est prouvé d’une efficacité redoutable pour calmer notre système nerveux et, fait chaque jour, voir les choses sous un angle plus positif. Base de la psychologie positive qui m’a fasciné quand elle est apparu au grand public via des livres comme 3 kifs par jour il y a presque 10, elle avait même inspiré le nom de mon premier blog parisien, depuis devenu londonien.

Lister ses « petites joies » chaque jour est un exercice tout simple pour prendre du recul sur des situations anxiogènes. Les miennes ces jours-ci:

  • Passer du temps avec mes parents (Puisque j’étais en France et y suis restée) et les savoir en bonne santé
  • Discuter souvent au téléphone avec mon frère
  • Recevoir des messages drôles de mes copines tout au long de la journée
  • Prendre ou recevoir des nouvelles de plein de gens
  • Sentir des liens d’amitiés qui se renforcent ou évoluent différemment
  • Sentir qu’on est tous dans le même bateau et que l’on se serre les coudes vers un but commun
  • Saisir toutes les opportunités d’exercice, sport et yoga via le web ou les réseaux sociaux
  • Avoir fait le plein de bonne nourriture Françaises dont certaines choses pas mangé depuis des années
  • Faire du yoga dehors et sentir la douceur du soleil (Je sais, un peu un luxe celle-ci..!)

Et vous?

About Author

Expatriée à Londres depuis plus de 7 ans je profite et partage des "petites joies" que la vie londonienne et vie d'expat ont à offrir. La semaine, je travaille en Marketing Digital, certains soirs et week-end, je suis professeur de yoga, le reste du temps, j'alimente le blog avec toujours autant de plaisir. Ce blog est à l'image de ce rythme: Dynamique, yin et yang, féminin et Londonien.

No Comments

    Leave a Reply