Happy New (London) Year! Cartes de voeux londoniennes

Ces derniers jours je ne trouve plus ni la force ni le temps d’écrire sur le blog… Merci le concours actuellement en cours de me donner une bonne raison de vous distraire sur la page Facebook parce que ce ne sont pas les posts qui s’affolent sur le blog… Pourtant la liste d’idées s’allonge. Il faut dire que la reprise est un peu violente… Après une semaine au soleil durant les fetes, la reprise avec – 20 degrés, la pluie, le tube, le boulot… Enfin, bref, tout quoi, le mercredi est aussi fatiguant qu’un vendredi, mon joli teint halé si durement travaillé a disparu au profit de la mine terne et cernes, et en fait j’ai même carrément l’impression que les vacances n’ont jamais existé. Snif. Mais ce qui me rassure c’est que c’est le cas d’à peu près tout le monde. C’est toujours plus sympa de se sentir accompagné dans ce genre de situation.

Bref rien de grave, c’est juste la rentrée. Alors pour compenser un peu, et même si je vous l’accorde, c’est un peu tard, il est toujours temps de souhaiter la bonne année! Et quoi de mieux que de souhaiter une bonne année londonienne! Voici 4 petites cartes de voeux à imprimer, partager sur les réseaux sociaux, envoyer… Comme bon vous semble! Cliquez simplement dessus pour obtenir le format original. Enregistrez les et elles sont à vous!

Très belle année à tous, merci de suivre le blog et merci pour les commentaires, toujours très agréables à lire!

En 2014, on va dévorer Londres et l’Angleterre encore plus!

4 saisons à Londres :

Capture d’écran 2014-01-09 à 20.39.54


Les monuments de Londres :

Capture d’écran 2014-01-09 à 21.49.30

Romantic London :

Capture d’écran 2014-01-09 à 21.17.51

Happy New London Year!

Capture d’écran 2013-12-31 à 09.13.12

  

Elodie

Elodie, happy "French londonienne" for almost 4 years. I share my London discoveries, expat life thoughts and reflexions on beeing a 30 year old. “Les petites joies de la vie londonienne” means “The little joys of London” so let’s make sure we make the most of this incredible city.

Laissez un commentaire