Extension d’été en terres Valenciennes

La règle pour grapiller quelques degrés de plus quand on vit à Londres, c’est de partir au soleil. Pas besoin de faire 10 heures de vols pour prolonger l’été, il suffit d’aller en Espagne. Le deuxième pays anglais en Europe. Presque. Et pour la première fois, je suis allée passer quelques jours dans la région de Valence, que je ne connaissais pas du tout.

Il y a 2 ans, nous étions partis quelques jours à Marrakech pour profiter de la douceur du printemps avant l’heure. Cette fois, c’est avec l’Espagne que j’ai triché, et en rentrant  en Angleterre, j’étais vraiment prête pour affronter le changement de saison, profiter des « petites joies de l’automne à Londres » et ressortir les manteaux et vêtements cosy.
28 degrés fin septembre, il faut dire que ça faisait bien longtemps que ça ne m’était pas arrivé. Même en plein été à Londres d’ailleurs… (Enfin n’oublions pas la « heatwave » d’une journée que nous avons eu cet été…).

Direction Valence depuis Gatwick donc. 2h de vol environ, easy.

Oliva, le charme espagnol à l’état brut

Les premiers pas sur le sol espagnol ont le mérite de me procurer un choc climatique, tout comme le reste du séjour qui m’offrira un agréable choc visuel pour le moins inattendu.

Oliva-3

Oliva-4

C’est à Oliva, petite ville de 26 000 habitants au sud de Valence que je séjournerai. Le charme à l’espagnole.
Ambiance locale détendue, rues colorées et ciel bleu vif sans aucun nuage à l’horizon. Que demander de plus.

Oliva-6

Oliva-8

Oliva-9

Je me fais embarquer pour une visite guidée, et en particulier une balade le long de « El Raval », l’ancien quartier arabe et l’une des balades touristiques les plus prisées de la région de part son lien avec l’histoire de la région Valenciennes. Et vu la beauté du décor, je comprends pourquoi.

On se balade à travers les petites ruelles aux couleurs chaudes et gorgées de lumière en suivant l’itinéraire, très bien indiqué, on croise de nombreux toits aux briques bleu roi, magnifiques, et on se retrouve de plus en plus en hauteur, sur la colline avec un point de vue parfait. Les montagnes d’un côté, la ville au centre, et la mer à perte de vue en fond. Je vous laisse admirer.

Oliva-10

Oliva-11

Oliva-13

Oliva-16

Oliva-17

Oliva-18

Oliva-19

En rentrant, on se remet d’un tel effort par une pause au café en bas de l’église San Roque, le genre de petit café tout simple et authentique comme je les aime, qui n’est pas sans me rappeler l’ambiance de nos vacances en famille durant une semaine à Fuerteventura passée il y a 2 ans.

Oliva-7

Et puisqu’il semblerait que le quartier n’ait pas dévoilé tous ses mystères, nous terminons la balade sur la rue la plus typique de toutes, la « Calle de la Hoz ».

Oliva-20

Oliva-21

Oliva-22

Oliva-23

Oliva-24

Oliva-25

On se croirait un peu au maroc, et pour le coup c’est une journée à Essaouira, magnifique station balnéaire marocaine, que cette rue blanche immaculée m’a rappelé.

Un peu comme un décor de cinéma, elle semble inhabitée mais est pourtant parfaitement authentique.

On prend la pause et on repart pour de nouvelles aventures, direction la plage, elle aussi très belle avec du sable fin, de l’eau claire et incroyablement chaude pour fin septembre.

Oliva-26

Eau turquoise et Paëlla avec vue

Le lendemain, direction le sud pour aller manger l’une des meilleures Paëlla du coin. Enfin, meilleure, je ne saurais dire, mais disons que le cadre de cette adresse ne rend le moment que parfait.

Direction Moreira en passant par Javea, ville locale très charmante dont je me rappellerai surtout pour sa mer à l’eau incroyablement turquoise et ses jolies rues ornées de fagnions colorés. La véritable ambiance d’été.

Oliva-28

Oliva-29

Oliva-30

Oliva-31

Oliva-32

Enfin arrivés à destination, nous nous installons au restaurant El Chamino, qui offre le meilleur cadre pour manger une paëlla valencienne avec vue. Le top.

Oliva-33

Oliva-34

Oliva-35

Oliva-36

Ai je besoin d’ajouter plus de commentaires? A ne pas manquer si vous êtes dans les coin.

Denia, le clou du spectacle.

Le reste du séjour sera consacré à la découverte de Denia, l’une des villes les plus connues et donc les plus touristiques de la région. D’ailleurs dès que j’avais posté ma toute première photo du séjour sur Instagram, quelqu’un avait laissé un commentaire en me recommandant vivement d’aller visiter Denia.

https://instagram.com/p/7zp5a9I0pL/

Chose faite donc. Et c’était une bien belle idée en effet.

Denia-1

Ce que j’ai particulièrement aimé en visitant Denia, c’est l’ambiance chaleureuse de la ville, riche en verdure, les couleurs chaudes ponctuées de couleurs vives et l’architecture élégante des bâtiments.

Denia-5

Denia-6bis

Denia-8

Denia-9

Denia-10

Denia-11

Denia-14

Le soir même, nous nous rendons ensuite pour ce qui sera un peu le clou du spectacle du séjour.

Direction les rizières de la région de Valence, que nous observons depuis le haut d’une colline. Je n’avais pas la moindre idée que l’Espagne était un pays producteur de riz, et même si je dois avouer que je m’attendais un peu à un décor similaire aux rizières en escaliers comme en Asie, le spectacle clôtura la fin du séjour de la meilleure des façons, sur un beau coucher de soleil.

Denia-13

Denia-15

Denia-17

Denia-18

Denia-20

La région de Valence était une découverte toute belle qu’inattendue. On pense souvent à Barcelone ou Madrid ou à l’Andalousie quand on cherche un beau séjour en Espagne mais je suis bien contente d’avoir un peu varié les plaisirs.

Encore merci  à mes amis pour leur accueil et pour cette prolongation d’été bien agréable. :)

Elodie

Elodie, happy "French londonienne" for almost 4 years. I share my London discoveries, expat life thoughts and reflexions on beeing a 30 year old. “Les petites joies de la vie londonienne” means “The little joys of London” so let’s make sure we make the most of this incredible city.

Laissez un commentaire