Blue monday peut se rhabiller

On dit que le 3ieme lundi de janvier est le jour le plus déprimant de l’année, alors puisqu’en ce moment, je vois plus la vie en rose qu’en bleu, j’avais envie de partager mes ondes positives avec les lecteurs qui atterriront sur cette page. On ne sait pas trop combien de temps ça va durer, alors autant en profiter!

St James Park Buckingham

Pour moi il est arrivé un peu en avance blue monday. Mais au moins il est déjà reparti. Dès le premier janvier et même les quelques jours qui ont suivi. Et puis à peine remise de mes chagrins, les évènements en France en ont rajouté une couche. La boule au ventre toute la semaine, l’incompréhension totale, et un week-end à Paris qui a semble t-il sonné le glas de la « rennaissance ». (Je m’expliquerai plus loin du choix de ce mot). Le week-end du 12 janvier restera forcément marqué dans l’histoire de la France et dans nos esprits. L’unité nationale et la fierté d’être française ont pris le dessus sur la tristesse et la colère, la vie a repris le dessus bien entendu, le temps nous a offert quelques belles journées d’hiver à Londres et blue monday peut désormais se rhabiller.

Alors pour ce post résolument optimiste et positif, j’ai ressorti toutes mes photos de Londres préférées. Une sorte de façon de sublimer notre ville chérie et de rêver un peu, au moins le temps de lire cet article.

Maison Clapham 1

Ma vie perso a bien changé fin 2014, et les premiers jours de retour à la réalité à Londres début 2015 furent un peu difficiles. Pas trop envie de démarrer cette année, le moral dans les chaussettes, mais il a bien fallu, forcément. Et je ne suis pas trop du genre à rester trop longtemps dans le coltar. Un week-end à Paris, un beau souvenir des fêtes de Noël qui me fait réaliser, et particulièrement cette année, à quel point j’ai une famille formidable, un quotidien rempli d’amis toujours au top, et une vie dans une ville extraordinaire, qui m’étonne et m’enchante chaque jour et qui finalement, me promet une année 2015 plein de belles surprises. Comme disait Marilyn Monroe, « Sometimes good things fall appart so better things can fall together ».

Sometimes good things

Parfois je me dis « j’adore Londres ». Ça sort comme ça dans mes pensées, en marchant pour aller au boulot le matin, en prenant le bus ou en passant devant la plus belle des vues (selon moi) sur le Waterloo bridge de Aldwych à Southbank à côté de laquelle j’ai la chance de travailler.

London Eye et Bigben

Cet hiver à Londres que je pensais rude et déprimant s’avère de plus en plus cosy, beau et épanouissant. Je continue de découvrir ma ville avec plaisir, apprécie chaque nouvelle rencontre londonienne et m’enrichis de cette expérience de vie que l’on a tendance à banaliser et de perdre de vue la chance que l’on a de vivre des moments pareils dans un autre pays, une autre ville, autre langue et au cœur d’un contexte cosmopolite si riche.

Et surtout, je n’oublies jamais ma citation fétiche qui raisonne dans ma tête au moindre coup dur :

« Dans 20 ans, vous serez plus déçus par les choses que vous n’avez pas faites que par celles que vous avez faites. Alors sortez des sentiers battus, mettez les voiles, explorez. »

Janvier s’avère être résolument positif et encore une fois, il se passe un truc bizarre ici, j’aime l’hiver à Londres!

Rose hiver

Pour garder ce cap, cette semaine, je vous propose d’être positif et j’ai préparé un programme »positive attitude » qui fonctionne que vous viviez à Londres ou pas. Suivez le blog avec de nouveaux articles pour garder la pêche et se rappeler de la chance que nous avons de vivre ici, et la page Facebook du blog pour des mantras positifs en fond de belles images londoniennes.

Primrose Hill

En attendant, vous pouvez retrouver mes « petites joies » de la vie londonienne de chaque mois, 10 bonnes raisons de vivre en Angleterre ou les 10 petites joies de l’hiver à Londres pour une dose de positif.

Blue monday peut se rhabiller.

Elodie

Elodie, happy "French londonienne" for almost 4 years. I share my London discoveries, expat life thoughts and reflexions on beeing a 30 year old. “Les petites joies de la vie londonienne” means “The little joys of London” so let’s make sure we make the most of this incredible city.

Laissez un commentaire