Le Carnaval de Notting Hill

Créé en 1966, le Carnaval de Notting Hill, est l’un des plus grands festivals du monde. A la base, le Carnaval de Notting Hill, c’est un peu un hymne à la paix entre les cultures, alors que les tensions étaient très fortes au UK à cette époque. Un Carnaval Caribéen fut organisé en 1959 par Claudia Jones, connue pour être la mère du Carnaval de Notting Hill. Quelques années et évolutions plus tard, le carnaval connu son apogée en 1975 notamment grâce à la diffusion en live sur BBC radio.

Aujourd’hui, c’est l’un des plus grands festivals du monde, et pour cause, près d’un million de participants s’y retrouvent chaque année pour célébrer le mélange des cultures et danser sur des sons reggae, ragga, hip hop, suivre les cortèges et les danseuses aux costumes colorés et affriolants…

Carnaval de Notting Hill 1

Carnaval de Notting Hill 2

C’est durant l’avant dernier week-end d’août, qui est de 3 jours puisque le lundi est férié, que les rues de Notting Hill se remplissent et le quartier d’ordinaire si calme, chic, beau et propre prend une tournure totalement différente. Fêtards venus de tous les quartiers de Londres et peut-être même d’un peu plus loin, se rassemblent véritablement pour 2 jours de folie complète… à l’anglaise quoi!

J’ai aimé cette ambiance relax où tout le monde se mélange joyeusement sous un beau soleil londonien, les « stands » de musique autour desquels tout le monde se rassemble juste pour passer du bon temps, danser sur les rythmes du ragga, hip hop ou du reggae, en chantant, une bière à la main et juste profiter du moment.

La police est partout mais n’a pas l’air plus préoccupée que ça par un éventuellement débordement. Et pour cause, les gens sont vraiment là dans un bon état d’esprit, et même s’ils n’ont pas toujours l’air très sobre, (n’oublions pas qu’on est à Londres…), ce long week-end d’août se déroule dans une atmosphère assez libre puisque les autorités font preuve de flexibilité et sont surtout là pour encadrer une telle foule comme on peut s’en douter.

Les habitants du quartier dansent depuis leur fenêtre et se prennent pour des stars d’un jour en dansant avec la foule, ou alors louent leurs toilettes pour £2 et vu la queue qui ne diminue jamais l’opération a l’air plutôt rentable…

Carnaval de Notting Hill quartier

Carnaval de Notting Hill ambiance

Le Carnaval de Notting Hill, c’est à faire au moins une fois, surtout si vous aimez les rythmes africains et les percussions en général mais c’est à faire en sachant à quoi s’attendre.

Vérifiez bien les métro ouverts et le plan du quartier car c’est vraiment un bazar monstre! Les rues sont salles – et parfaitement propres 24h après la fin du carnaval d’ailleurs, impressionnant! – la foule partout et mieux vaut trouver un emplacement qui vous convient et s’y tenir qu’essayer de suivre le cortège et subir la foule, auquel cas vous en aurez certainement un mauvais souvenir.

Les avis sont généralement mitigés. Il y a ceux qui passent un super moment et ceux qui trouvent ça un peu « hard ». Les 2 sont vrais, tout dépend comment vous vivez le festival et comment vous vous préparez. Arrivez plutôt en tout début d’après-midi, prévoyez quelques bières (ou ce que vous voulez), trouver un spot qui vous plait et posez vous, appréciez le son l’ambiance et laissez vous porter!

Petit extrait de ce que ça peut donner : http://instagram.com/p/dcnPggI0hm/#

 Carnaval de Notting Hill foule

Rendez vous l’année prochaine!

Elodie

Elodie, happy "French londonienne" for almost 4 years. I share my London discoveries, expat life thoughts and reflexions on beeing a 30 year old. “Les petites joies de la vie londonienne” means “The little joys of London” so let’s make sure we make the most of this incredible city.

Laissez un commentaire